saaid.net
::  :: ::   :: ::   :: ::   :: ::   :: ::  :: ::  ::
  • -
  • -
  • -







  • LA RÉVÉLATION dARÈS

    par Dr.Zeinab Abdelaziz
    Professeur de civilisation Franaise




    "La Rvlation dArs" est le quatrime et dernier point auquel ont recours les Big Boss du Nouvel Ordre Mondial pour accomplir leur mainmise sur le monde, les trois autres domaines tant le politique, lconomique, et le social, en voie de ralisation. Cest grce aux rvlations reues par Michel Potay, lune de Jsus incarn corporellement, en chair, en os, et en me ; lautre, de Dieu personnellement, incarn en un petit bton de lumire, que se joue le scnario de cette manuvre. Ces rencontres, nocturnes, eurent lieu sans aucun tmoin, sans le moindre indice qui puisse les prouver, tous les membres de sa famille tant en tat "lthargique" durant ces scnes
    La Rvlation dArs lance la pratique de lamour du prochain, le pardon, la paix, lintelligence et la libert spirituelle au-dessus de la politique : croire, prier et faire le bien. Elle incite dpasser les systmes religieux et politiques, et tablir une quit universelle par-del les diffrences des croyances. Elle na pas pour vocation dtre une religion rgie par une institution, dit-il, laisse une libert totale aux hommes : on ne peut quaccepter, que consentir, sans discuter (15/3) ! Tout est prpar pour que "disparaissent les religions, la politique, la civilisation matrialiste actuelle". Elle contient la dynamique dun bouleversement social en profondeur, et, comme le dit justement J.-F. Meyer, qui lui a consacr quatre ouvrages (!) pour mettre en relief cette Rvlation : Elle pratique un loignement progressif du contexte chrtien dorigine, et rendre le message dArs plus facilement acceptable des personnes dorigine musulmane ou ayant une inclination pour lIslam .
    N en 1975, le mouvement de la Rvlation dArs sest tendu dans presque toutes les villes de France. Il se dote dune soixantaine dassociations dans une vingtaine de ville, sinfiltre un peu, comme la thorie du genre, et stend dans les garderies denfants, jouit dun soutien scolaire, des ateliers de pratique artistique et dexpressions pour les jeunes, de comits de Ftes et certains conseils municipaux. Il sest tendu en Europe et en quelques pays francophones. Les adeptes de la Rvlation dArs ont infiltr la communaut musulmane pour tenter de les convertir la vraie foi . Ils sont classs comme secte dangereuse par deux commissions parlementaires en France, en 1996 et en 2005, pourtant leur travail continu se propager. Le proslytisme est impos aux adeptes, surtout le porte porte. La prsentation de cet vangile par son auteur dit : la Rvlation dArs devra rester lunique Lumire, le seul guide, de toute me .
    Pour saisir lenvergure de ce mange dhommes politiques, il est intressant de voir les lments qui le constituent un peu plus en dtails :
    Michel Potay :
    N le 11 juillet 1922 Suresnes, prs de Paris, dans une famille marxiste, il est ingnieur en 1955, directeur dusine de 1958 1965 Paris puis Lyon. Athe et rationaliste lge de vingt ans, puis communiste actif jusquen 1988, puis anti-communiste. Durant cette priode il accompagne sa mre dans quelques cercles spirites. Il sintresse lsotrisme, fonde sa propre pratique sur les thories des oculistes du XIX s. et sur les pouvoirs secrets de lhomme en rapport avec les expriences tlpathiques menes par la marine amricaine. En 1965-1966 il ouvre un cabinet Lyon, pratique loccultisme, la psychothrapie, la voyance, le magntisme curatif et la tlkinsie, sous le nom de Mickael Berkeley (?). Aprs deux ans de pratique, il ferme son cabinet et sengage dans lglise orthodoxe.
    Conduit du communisme la foi, Potay est ordonn diacre en 1969, il tablit la paroisse de la Sainte-Trinit Bourges. Il quitte lEglise catholique orthodoxe de France en novembre 1970 et essaye de faire entrer sa communaut sous la juridiction du Patriarcat de Moscou. Il tente un rapprochement entre lEglise catholique et lEglise orthodoxe (Vatican II avait dj dcrt lcumnisme de toutes les glises). En 1971, la sortie dun office clbr Lyon, il est abord par deux inconnus venus lui demander daccepter de rtablir et de reprsenter en Occident lEglise vivante russe. A la suite des tractations avec ces deux mystrieux de lEglise vivante , il a t ordonn prtre le 14 avril 1971, et consacr vque le jour suivant. Il mne une grande activit malgr la non-reconnaissance de son piscopat par les autres glises orthodoxes, et reoit, Bourges, la visite de lantipape Clment XV (1905-1974), avec lequel il y eut des "aventures loufoques", qui ncessitent une tude part. Il tente un rapprochement avec lEglise rnove de Clment XV, donne sa dmission dexarque tout en demeurant vque au sein de la mme Eglise vivante. A la mme poque il dcide daller Ars. En juin 1973 il achte une ancienne htellerie pour installer une communaut de prire. Moins de deux semaines plus tard surviennent les vnements de la Rvlation : LÉvangile dArs est dict par Jsus, ressuscit en chair et en os, rpte-t-il plus dune fois, du 14-15 janvier 1974 au 13 avril 1974, en 40 sances ; et cinq thophanies, Dieu sous forme dun bton de Lumire, dit-il : le 2, le 9 et le 19 octobre 1977, puis le 9 et le 22 novembre 1977.
    De cet abrg biographique, on remarque : une mouvance entre communisme, athisme, foi, sotrisme, pratique en relation avec les expriences de la marine amricaine, choix dun pseudo nom amricain, un va-et-vient entre diffrentes glises en France et Moscou, lpoque de la guerre froide ; la rencontre de deux inconnus-mystrieux, puis ordonn prtre et le lendemain vque, soulve des interrogations. Il reoit la visite de lantipape Clment XV, qui a son petit Vatican, connu pour ses expriences sotriques, et avec lequel il fait quelques projets... A peine install Ars, qui connait dj les apparitions mariales depuis 1947 dans lArcachon, commencent les Rvlations. Une biographie qui suscite quelques points dinterrogations.

    Lantipape Clment XV (Michel Collin, septembre1905- 23 juin 1974) :

    Le jour de sa communion Jsus lui apparait et lui assure quil serait prtre, vque, et pape ! Ordonn prtre en 1933, il fonde de nombreux groupements qui dnotaient chez lui un certain mysticisme, et recevait frquemment des rvlations prives. Cest lors dune vision mystique en 1950 que Jsus le nomme Clment XV. Il a transmis son confesseur cette rvlation prive, qui a t transmise Rome, mais fut rduit ltat lac par lEglise catholique, le 17 mai 1951, en raison de son comportement dillumin. Il fonda lInstitut des aptres de lamour infini sans lapprobation de lautorit vaticane qui le laisse faire. Cest le troisime secret de Fatima qui se trouve rvl, lit-on, annonant la papaut de Michel Collin (Clment XV), couronn le 9 juin 1963, six jours aprs le dcs de jean XXIII. Clment XV prche une croyance en lsotrisme, les extra-terrestres, les rvlations, et pense lorganisation dun christianisme cosmique. On peut dire les mmes orientations de Michel Potay, pensaient changer le monde en meilleur, grce un christianisme interplantaire. Il dcde en juin 1974, condamn par la justice pour escroquerie. Condamn, mais pas empch de pratiquer sa charge.

    Les crits de Michel Potay :

    1 - LEvangile dArs : En ce qui concerne le christianisme, il remet en cause petit petit les donnes des vangiles canoniques : traite la Trinit dlucubration ; nie la divinit de Jsus ; nie la filiation consubstantielle ; rejette lvangile de Jean ; enlve les ptres de Paul et de Pierre, paroles dhommes ; attaque lappareil clrical. Les trois synoptiques doivent tre fondus en un seul pour devenir : lvangile isralien ! Bref, supprime tout ce qui a t fait par les papes, les docteurs ecclsiastes et les Conciles pour la formation du christianisme actuel. Dailleurs la critique scientifique, depuis Arius jusqu nos jours, en a prouv les subterfuges. Mais garde pour le moment : la ressuscitation de Jsus, leucharistie, et une place haut place pour Marie.
    Par contre, lIslam est magistralement mis en valeur tant la seule Rvlation Divine reste intacte jusqu nos jours. Mohammad, reconnu lultime prophte auquel Dieu sadressa pour lui Dicter le Qurān, se situe un point crucial des rapports entre Dieu et les hommes ; tous les prceptes et la morale du Qurān se trouvent adopts directement ou indirectement dans cette rvlation. Mme le moyen grce auquel Mohammad recevait la Rvlation est accord Michel Potay : Ne rponds rien de toi-mme, demande un dlai pour la prire, attends que Je te parle (39/2). Le rituel quotidien : les ablutions, la prire des moments dtermins, tourn vers Ars, la nouvelle Jrusalem, se dchausser, porter une tunique blanche, etc. Cependant, tt ou tard lIslam est destin se joindre luvre de reconqute de la terre sur limpit, du fait de lhritage commun avec les peuples dorigine juive et chrtienne ! Le long de ces soires, Michel Potay est promu le Messager Fort de Jsus (26/7), son pe et son prophte !
    2 - Le Livre : Le Livre, est un des noms du Qurān que Potay se lapproprie. Cinq thophanies, les 2, 9, 19 octobre puis le 9et le 22 novembre 1977, au cours desquelles Dieu apparait sous forme de petite canne de lumire et dicte Michel Potay le complment de lEvangile dArs. Au lieu de faire un commentaire discourtois, je cite le Qurān: la montagne scrasa la vue du Seigneur tellement Sa Lumire est Puissante, et Mose tomba foudroy (7 :143). Nul nignore que la lumire du soleil aveugle, et ce nest quun astre dans lincommensurable univers ! Que dire de la force inimaginable du Crateur ? La dict se fait dans un franais lapidaire, incomprhensible, rebutant, et quelques mots ou expressions qui nexistent point sur terre, mais Michel Potay les expliques. Le sens est difficile comprendre si on ne consulte pas en parallle, obligatoirement, les annotations et les encadrs de Potay. La ligne principale de ces dictes lve Michel Potay de prophte ange Mikel, qui met ses pas dans la Sandale de Dieu (XXXVI/19), il est fils de Dieu (IX/13) puis lHonneur de Dieu (xxxvi/16) ! Il est soumis lexprience dun voyage nocturne dans lau-del ; voit une procession de prophtes ; une procession des morts ; et reoit une gifle [bien mrite, je pense !].
    3 - Les Piliers de la Pnitence et le Plerin dArs:
    Depuis dcembre 1979, le souffle de Dieu passe sur le prophte Michel Potay/ange Mikal, et la parole de Dieu purifie, redresse, apparat sous sa plume inspire . Potay sest trouv parler ainsi, ses lvres mues par une volont et une vie extrieures la sienne, et crivait sous sa dicte, en mme temps . De 1978 1988 Michel Potay publie un trimestriel, "les Piliers de la Pnitences", mais partir de 1989 "le Plerin dArs" parat sous forme de livre annuel ou biennal. Ce qui veut dire que ces crits sont aussi une sorte de rvlation ayant le prophte Mikal/ Potay comme mdium et auteur ou co-auteur divin.
    Sans le moindre doute, Michel Potay joue un rle actif dans les commentaires politiques ou doctrinaux du texte. Quant aux ditions, elles varient normment selon les rajouts. La premire est de 94 pages prcdes dun liminaire de 12 pages ; celle de 1995 renferme 800 pages, dont un appendice de 50 pages (718-767) intitul Nous croyons. Nous ne croyons pas . La dernire, celle de 2009, que jai pu me procurer, est de 152 pages, avec notes et encadrs en trs petits caractres ct du texte dans chaque page.

    Le domaine sotrique :

    Le domaine sotrique, comme tout autre domaine spirite ou terrestre, a ses rgles strictes et ses lois, il nest pas question que lun puisse interfrer dans lautre. Ces rvlations dArs ont comme pivot principal lincarnation de Jsus, ou sa ressuscitation. Aucun moyen de ces phnomnes occultes ne permet une telle manifestation. Aucun. Une me peut apparaitre sous certaines conditions, comme une fume, le phnomne est connu ; le corps physique jamais. L il perptue lide du ressuscit, invente par lEglise et qui lui sert dalibi pour impressionner les adeptes. Parler des stigmates de la crucifixion (4), impossible. Je ne le vis jamais entrer, jtais toujours rveill aprs son arrive, mais je le voyais partir, slevant et disparaitre , crit-il dans la dernire rvision de la RA, le 25 mai 2001). Un phnomne spirite qui a lieu tout seul, en sincarnant chair et os, puis envoi chercher le spectateur !! Comment une personne avec son physique peut-elle slever et disparaitre ? Il toffe son texte de quelques amalgames irralisables qui portent atteinte sa crdibilit. Il rpte la mme gaffe la page davant-garde, avant le texte : parce que son messager tait Jsus corporellement ternis et parce quelle suivait la ligne de pense des vangiles de Matthieu, Marc et Luc : il prend un point dappui sur les synoptiques officiels de lEglise, quil prtend rectifier ou critiquer, et quil finit par bannir, en se contredisant !
    La sance dcrite au 28/1-27 est irralisable. Il est impossible quune sance spirite dure des heures comme il le dit. Le temps de dicter et dcrire 6 pages imprimes en petits caractres, ce qui donne plus dune vingtaine de pages manuscrites dans lobscurit, cest du bluff ! Le rythme du langage dans ce genre de sances tant beaucoup plus lent que le normal.
    Le message principal dit : la ncessit dun nouveau monde, ayant pour loi la parole de Jsus (28/8) ; voil venu le temps de laccomplissement (28/13) ; o ma parole saccomplit (28/14) . Cest lvanglisation du monde, un monde Christiano-Islamis leur faon, quils prparent comme premire transition avant dannuler toutes les religions selon le nouvel ordre mondial.
    Dans lavertissement du Livre, Potay crit : Les mots et phrases entre parenthse dans le texte de la rvlation sont des complments rdigs par le tmoin en personne [Cest lui qui est lunique tmoin] pour faciliter la comprhension et la rcitation harmonieuse dune Parole dont le sens lui tait insuffl en mme temps quil en entendait le son . Comment peut-on suivre la dict dun texte et lexplication de ses termes incomprhensibles, dicte en mme temps, et ncrire que le texte comprenant des mots qui nexistent point dans la langue ?! Le mdium ne peut tre moyen dexpression de deux modes spirites la fois. Tous ces commentaires sont contraires au fameux 10/10-11 de la Rvlation du dit auteur.
    Ses connaissances sur lau-del ou du spiritisme laissent dsirer, malgr sa longue pratique : les mlanges et les incomprhensions quil commet, pour mouler son message, ne lui font point honneur et prouvent lartifice de ce texte voulu rvl, malgr quelques belles ides ou expressions. Il suffit de lire : Les armes secrtes PSI. Energies Psi et armes parapsychologiques dans laffrontement Est-Ouest dErnst Meckelburg, ou : Espions psi : lhistoire secrte de lespionnage extrasensoriel amricain de Jim Schnabel, qui rvlent limpact de ce domaine, entre tant dautres, sur leffondrement de lUnion Sovitique. Domaine dans lequel la FBI et la CIA ont tent de stupfiantes expriences despionnage psi, dans lesquelles se trouvent engags Jimmy Carter, Ronald Reagan, Gorbatchev et Jean-Paul II qui forma la rvolution du polonais Lech Wałena.
    Les commentaires et les encadrs de Michel Potay : Au chapitre 10/10-11 de la Rvlation Jsus dit propos de ses livres : Leurs langue sera sans artifice ; leurs marges seront pures de toute glose; ma parole () libre du harnais que lui mettent les docteurs , personne ne se prsentera jamais devant les pcheurs pour ajouter ma Parole . Que fait Potay ? Ce quil a ajout dans les marges et les encadrs dpassent de loin le texte mme des deux Rvlations. Bien plus, les thophanies sont dun style si indchiffrable, que lire les commentaires de Potay devient une obligation. Ces notes et rflexions sont foncirement contraires la parole du dit Jsus, lalourdissent, font le pendant de ce qua fait lEglise avec la Bible, en imposant son propre point de vue et le remodelage voulu pour ces falsifications. Bien plus, ces commentaires et ces encadrs autour du texte, dit rvl, jouent un rle fondamentale pour les rajouts que Potay introduit, surtout en ce qui concerne le ct politique, qui, ds le dbut, il annonce quil est inexistant dans ces crits !
    Le ct politique : De tout ce que renferment ces deux rvlations comme donnes politiques il est indispensable de relever trois points pour montrer le vrai arrire fond amricano-vaticanais de ces crits

    pour voir quel point cest un texte orient de quelque part :

    1) Dans un encadr de la thophanie 15, p. 114, il est crit : On a vu dans lvangile dArs la prdiction, quinze ans lavance, de leffondrement du bloc communiste (28/20, 31/5), une ventualit inimaginable en 1974. On verra plus loin (xxxv/4-9) lannonce de la paix plus de deux ans lavance dune guerre, que rien ne laisse davantage prsager, entre lURSS et les croyants Afghans et la victoire de ceux-ci sur larme sovitique, alors la plus forte au monde . [Inutile de pointer le mensonge et le parti-pris de ces annonces, car tout le monde sait qui a form ces combattants].
    2) Thophanie XXV, p. 126 : XXV/2 ; Sarbal et Moussa= (crit comme entendu) lEgypte (Jabal et Musa, montagne du Sina). ferrent Yrouchlim) = lEgypte finira par vaincre Isral si la paix nest pas vite conclue entre les deux pays. [Un texte qui cherche sauver Isral malgr tous les crimes commis depuis son implantation ! La forme de larabe est fausse. Ce Dieu Potayste doit tre un ignoble racisto-sioniste, dun parti-pris discriminatoire, pour essayer de sauver Isral au dtriment de la Palestine et des Palestiniens dont tout le monde connait lhistoire, depuis sa formation illgitime jusqu nos jours].
    3) Dans un encadr de la thophanie 25, p. 127 on trouve : Le 27 octobre, le Crateur demande au tmoin de la Rvlation dArs dcrire au Prsident dEgypte Anouar el Sadate et au Premier Ministre Isralien Menahem Bghin pour les prier de faire la Paix. Tel Aviv naccusera jamais rception. Par contre, lambassadeur dEgypte Paris, trs tt le 9 novembre 1977, tlphonera Mikal quAnouar el Sadate arrivera en Isral sous peu. LAvion du Prsident Egyptien atterrit Tel Aviv le soir mme . Pas de commentaires !!
    Outre ces trois points accusateurs/rvlateurs, quelques phrases encore pour montrer que tout le texte est parsem de politique : 35/11 : Titre : Tous les croyants sont appels changer le monde: Tu feras alliance fraternelle avec les assembles des synagogues, celles des soumis de Dieu, nuls de Mes Fils ne seront pour toi des trangers ; Inviter ce monde qui se croit moderne () faire un passage vers un nouveau monde (encadr p. 43) ; rflchir aux suites funestes que peut avoir une mission inconsquente comme celle jadis faite par des disciples ou des messagers de lEvangile qui prchrent les paens et barbares au lieu de prcher Isral, la nation prpare pour accomplir la Parole (encadr p. 53) ! Ce monde doit changer, renoncer au systme choisi par Adam (encadr p. 86) ; Lalliance faire avec les Juifs, les Chrtiens et les Musulmans (35/11), la famille dAbraham, qui finiront par accepter cette Alliance, limportance dobserver la prudence et de prendre conseil (35/10, encadr p. 87).
    Michel Potay, daprs ces thophanies est promu : p. 137 notes : xxxiii/12 : Ce qucrit Mikal dans le cadre de sa mission est comme crit par le Crateur ; p. 143 notes : xxxix/16 ; Mikal est tout la fois lami du Crateur et lami des hommes ; p. 140, xxxvi, ce Dieu avoue Potay : Tu es mon Honneur !! LHonneur de Dieu ! Un ego aussi dmesurment gonfl mrite autre chose que dtre suivi !
    La mise en scne : Le nombre dditions, intgrales, bilingues, publications priodiques, livres, sites internet, site concernant ldition, la librairie, les bibliothques, le mouvement des plerins dArs, les tmoins, le plerinage et autres sujets spirituels, Associations pour la Diffusion Internationale, des filiales dans toute la France, courriers, etc. plus un compte en Suisse en francs suisses (dissimulation fiscale ?), tout cela ne peut tre fait sans lapprobation dun certain Feu Vert de quelque part, et surtout tre ralis sans la moindre condamnation du Vatican, qui est au fond, partie prenante. Dailleurs toute la curie du Vatican uvre pour le NOM via lONU : Jean-Paul II en 1986 ; Benot XVI en 2005 et Franois plus dune fois, et il ira intervenir le 25 septembre. Les trois ont appel de leurs vux un nouvel ordre mondial
    Rcapitulation/Analyse : Le cheminement de Michel Potay comprend clairement des pnombres, des cots louches et un tas dinterrogations. Il joue un rle qui fait le pendant de celui du polonais Lech Wałena en politique, qui facilita leffondrement de lURSS, dcrt par Vatican II. Il eut affaire avec Clment xv, dans le domaine sotrique, et cest son physique, grand, brun, un peu arabe que Potay a pris comme modle pour dcrire Jsus et passer dautres ides. Comme le domaine avec lequel il interprtait son rle est celui de la Religion, il tait indispensable davoir recours une atmosphre qui tienne plutt dune croyance en lau-del. Lsotrisme tait parfait comme moule principal pour donner forme son message. Les notes et les encadrs lui facilitrent normment la tche pour ajouter tout le programme qui lui est indiqu.
    LIslam na pas t choisi et mis en relief par amour dans ces crits. Bien au contraire, ds le dbut de son expansion lEglise et la politique raciste nont cess de le combattre par tous les moyens jusqu ce moment-ci. Depuis Vatican II, qui dcrta lradication de lIslam, la guerre est de plus en plus acharne. Le fameux 9/11, cette comdie Home made, leur a permis de se doter dune lgitimit interntionale pour lradiquer en minorant et en accusant mthodiquement et obstinment tout ce qui est musulman ou arabe. Ne pouvant raser de sur terre plus dun milliard et demi de musulmans, la guerre du terrorisme amricano-vaticanais en a dj fauch quelques millions en Afghanistan, en Iraq, en Lybie, en Syrie ou au Ymen et en tant dautres pays majorit musulmane. Bien plus, ce qui se passe en ralit cest lradication de tous les vestiges qui prouvent la grandeur de la Civilisation Musulmane. Cette Civilisation qui fut le vrai flambeau sur lequel sleva lOccident raciste, qui, tel le chien affam, commence par mordre la main qui lui a t tendue. Et radiquer, en mme temps, toutes les preuves de ce qui a t copi, de ces civilisations dans le christianisme dbutant, pour faciliter son implantation dans chaque pays.
    Ars, la nouvelle Jrusalem, na pas t choisie comme site principal, seulement cause des apparitions mariales qui commencrent dans lArcachon depuis 1947, ou parce que cest un lieu dj prpar recevoir des apparitions et des rvlations, mais parce que au cours de cette rage destructrice de tous les monuments et les vestiges musulmans ou arabes, il est planifi que la Mosque Al-Aqsa qui, prtend-on, a t difie sur le temple juif, quabsolument rien na prouv, sera dmolie, et les adeptes auront eu une Qibla ailleurs, Ars !!
    Un vangile qui fait de la politique raciste, qui vise un changement catgorique de la socit pour l'enfoncer dans le nouvel ordre mondial, qui prne Isral tre la nation prpare assumer ce changement, pour accomplir la Parole, est tout fait autre chose qu'un vangile. La Rvlation dArs fait partie de cette planification diabolique qui vise radiquer Islam et musulmans : une partie de cette radication par la mort guerrire, une autre par lhorrible destruction prmdite, et le reste par labsorption, de ceux qui demeureront, dans la nouvelle religion du dit Nouvel Ordre Mondial.

    Zeinab Abdelaziz,
    1/9/2015
     

      

    !
     

                
    Dr.Zeinab
  • Franais