saaid.net
::  :: ::   :: ::   :: ::   :: ::   :: ::  :: ::  ::
  • -
  • -
  • -







  • Le Vatican, les Etats-Unis et l'ONU
    Un nouveau Complot Trinitaire !

    par Dr.Zeinab Abdelaziz
    Professeur de civilisation Franaise

     
    Mdiatis l'chelle du monde par un vrai marketing, le voyage de Benot XVI aux Etats-Unis laisse prvoir un complot trinitaire contre l'Islam et les musulmans. Les grandes lignes de cette planification inhumaine le prouvent, que ce soit avant, durant ou aprs le voyage. La mme concertation eut dj lieu, dans les annes quatre-vingts, appuy aussi par les liges locales, pour liminer le communisme quoique avec des acteurs diffrents.

    En suivant ces informations cites titre d'exemples, on trouve certaines phrases qui reviennent, tel un disque fl, pointant toujours le "Terrorisme Islamique" :
    Le 10 juin 2007 le pape reoit le Prsident des Etats-Unis. Au cours de l'entretiens ils ont pass en revue les principaux sujets de politique internationale, "s'arrtant la proccupante situation en Iraq et les conditions critiques dans lesquelles se trouvent les communauts chrtiennes" !
    S'alarmer sur le sort de quelques centaines de chrtiens, rien de mal, mais que dire du silence sur un million et demi de musulmans radiqus dans une guerre-boucherie illgitime, et cinq millions de blesss, de handicaps ou d'immigrs ? Cela ne concerne point sa Saintet! Pour ne rien dire du gnocide des palestiniens, qui se perptue au vu et au su de tout le monde, et personne ne bouge, car ce sont des "Intouchables" sionistes qui l'imposent , et des prtendus "Terroristes" musulmans qui le subissent !

    Avant de se rendre au Vatican, lors d'une entrevue avec le Prsident italien, Giorgio Napolitano, le prsident amricain avait exprim sa "reconnaissance" l'Italie pour sa contribution contre le terrorisme international !
    Ce qui souligne la nature du lien qui unit les deux ples de la politique amricano-vaticane, ou l'implacable volont d'extirper l'Islam, aprs l'avoir diabolis, le qualifiant injustement et mensongrement de Terreur et de Terrorisme, nonobstant toutes les accusations qui prouvent la fabrication locale du 9/11 !

    En juillet 2007, le Directeur de la Salle de Presse du Saint-Sige annonce que le Vatican tudiait l'invitation adresse en avril dernier par le Secrtaire Gnral de l'ONU Ban Ki Moon, et d'ajouter : "Parmi les vnements programms pour New York, le Saint Pre espre prsider une Messe Central Park, adresser un discours dans la Cathdrale de Saint Patrice et se recueillir sur le lieu de l'attentat terroriste contre les Tours Jumelles de cette ville en 2001" !
    Perte de mmoire ou intention implacable d'attaquer Islam et musulmans ? Comment se fait-il que sa Saintet ait oubli la troisime Tours, le btiment de la CIA, qui disparu de la circulation informatique deux jours aprs l'attaque, ainsi que l'absence de 4000 juifs gripps, tous la fois, le mme jour ?!

    Le 12 novembre 2007, la Cit du Vatican (dernier vestige de la "Donation de Constantin") annonce que le Pape visitera Ground Zero et la Maison Blanche o il sera reu par G.W.Bush, et interviendra aux Nations Unies. Et le communiqu ajoute : "La raison de cette visite est : la solidarit avec ceux qui, dans l'attaque terroriste ont vu les leurs mourir et avec eux, il prie chaque jour pour la fin de la violence dans le monde entier" !
    Autrement dit : un voyage qui met en relief et qui maintient une accusation prfabrique, pour ne pas dire qui jette avec prmditation de l'huile sur le feu !

    Le mardi 13 novembre 2007, l'AFP annonce : le pape aux Etats-Unis en avril, une premire depuis le scandale des prtres. Aprs avoir dcrit le programme du voyage, l'agence prcise : "Le 19 avril, jour du troisime anniversaire de son lection au Vatican, le pape clbrera une messe la cathdrale Saint Patrick New York, avant d'aller se recueillir sur le site du Ground Zero, o s'rigeaient les deux tours jumelles du World Trade Center dtruites dans les attentats du 11 septembre 2001. Benot XVI se rendra sur ce site en solidarit avec les victimes et leurs familles ainsi qu'avec tous ceux qui veulent en finir avec les violences pour riger la paix".

    Le mme jour, mardi 13 novembre 2007, Mgr Sambi dclare la confirmation du voyage et du programme, en soulignant, pour le 20 avril, "Le pape se rendra au Ground Zero, sur le lieu de l'croulement des Tours Jumelles du World Trade Center, le 11 septembre 2001".

    Le 18 fvrier 2008, le Vatican fait savoir que la Maison Blanche prcise dans l'annonce officielle de la rencontre : Benot XVI la Maison Blanche le 16 avril prochain : la visite sera consacre au dialogue "sur l'importance de la foi et la raison qui rejoignent des objectifs partags". Les deux chefs "poursuivront les discutions, commences lors de la visite du prsident au Vatican, en juin 2007, sur leur attachement commun l'importance de la foi et la raison pour atteindre des objectifs partags, qui incluent l'avancement de la paix au Moyen Orient et dans d'autres rgions en difficult, la promotion de la comprhension entre les religions et le renforcement des droits humains et de la libert, spcialement la libert religieuse, dans le monde entier" ! La libert religieuse, pour sa Saintet, est ce message explicite de la conversion spectaculaire, telle qu'il la pratiqua triomphalement au dit Magdi Cristiano Allam. Acte qu'il espre imposer tous les musulmans, en toute clart, c'est pourquoi il a recours l'ONU, tel qu'on le verra.

    Le 27 mars 2008 la misna annonce, de la Cit du Vatican, que le pape rencontrera un haut reprsentant de l'ONU, puis d'ajouter les autres activits dont : le dialogue interreligieux, la rforme des Nations Unies, l'alliance des civilisations et le rle de support du Vatican dans le cadre du dialogue interreligieux souhait par les Nations Unies !
    La rforme des Nations Unis ne revient pas un Pape, surtout quand par rforme ce Pape pense faire rintgrer, dans les charges et fonctions de l'Organisation, ce qui a t limin de la premire bauche de sa Charte, savoir : la protection de la libert de conscience . Un vu qui a t exprim plus d'une fois dans les textes des sites vaticanais.

    Le 4 avril 2008, un des principaux webmasters du Vatican, fait l'analyse de la situation, mettant en relief que le pape prend l'Amrique comme modle pour l'Europe catholique, prcisant : le pape prononcera onze discours, mais deux d'entre eux aux moins s'annoncent dj les plus palpitant, depuis que, Ratisbonne, il a montr au monde entier de quelles audaces il tait capable. Il s'agit, dit-il, du discours du 17 avril Washington devant les reprsentants du judasme, de l'Islam et d'autres religions, et de celui du 18 avril, New York, devant l'assemble gnrale des Nations Unies. Puis termine en citant un passage prononc Mary-Ann Glendon l'occasion de la prsentation de ses lettres de crance dans laquelle le pape dit : "Je ne peux manquer d'observer avec gratitude l'importance que les Etats-Unis ont attribu au dialogue interreligieux et interculturel comme force concrte au service de la paix. Le Saint-Sige est persuad du grand potentiel spirituel reprsent par ce dialogue, notamment propos de la promotion de la non-violence et du refus d'idologie qui manipule et dfigure les religions des fins politiques et qui justifie la violence au nom de Dieu" !
    Il est tonnant de voir comment les trois parties de ce complot s'entre flicitent, s'entre encouragent, et s'entre jettent le vux de l'action!
    Si l'Eglise de Rome a largement abondonn ses critiques contre les Etats-Unis, elle, qui avait condamn avec force l'attaque militaire contre l'Irak de Saddam Hussein pour protger ses adeptes, actuellement, elle ne demande plus le retrait des soldats et souhaite qu'ils restent en Irak "en mission de paix" pour dfendre ces minorits chrtiennes !
    Ce volte-face vaticanais n'eut lieu que lorsque la politique tasunienne brandit tout haut l'histoire de la pdophilie qui noircie l'Eglise catholique. Crimes cause desquels l'Eglise amricaine a d verser plus de trois milliards de dollars aux victimes qui dpassent les 14.000 personnes (Le Figaro, 17.4.08)! Puis, les vues des deux dirigeants convergrent vers l'vanglisation du monde travers cette autre mascarade intitule "le dialogue interreligieux et interculturel", comme moyen "d'instaurer la paix", puisque son but final n'est autre que la christianisation force, sous l'appellation "libert de conscience" seconde par les forces de l'ONU !

    Les aspirations du Pape, dans ses discours, ne font aucune exception ce scnario, mme le leitmotiv accusateur des Tours Jumelles s'y trouve !
    Le 16 avril, la Maison Blanche, une dclaration conjointe, annonce l'issue de la rencontre entre les deux interlocuteurs, dans laquelle le prsident a souhait le meilleur succs au Pape pour son discours l'ONU, et son apprciation pour la visite qu'il s'apprte faire au "Ground Zero" New York. Tous deux ont raffirm leur rejet total du terrorisme ainsi que de la manipulation de la religion pour justifier les actes immoraux et violents contre des innocents. Ils ont soulign le besoin de faire face au terrorisme avec des moyens appropris qui respectent la personne humaine et ses droits, puis exprimrent leur commune proccupation pour la situation prcaire des communauts chrtiennes au Liban et l'ensemble de la rgion. Le Saint-Pre et le prsident esprent la fin de la violence et une solution rapide et globale aux crises qui affectent la rgion. Cette solution rapide et globale l'Institution Vaticane l'a dj annonce dans ses sites, disant : la fiert arrogante des musulmans sera abaisse grce une guerre impose, qu'ils perdront, pour accepter une conversion en masse !

    Le 17 avril, au Centre Culturel Jean-Paul II, "fond expressment pour promouvoir la foi chrtienne et sa vision de la discussion et de l'entente entre fidles de diverses religions", le Pape propose carrment Jsus-Christ aux musulmans et aux autres religions : "Confront avec ces questions plus profondes concernant l'origine et la destin de l'humanit, le christianisme propose Jsus-Christ () C'est lui que nous apportons sur le forum du dialogue interreligieux () Nous n'avons pas de raison d'avoir peur () Nous sommes capables de percevoir que la paix est un don cleste qui nous presse conformer l'histoire humaine l'ordre divin" !
    Tel qu'on le voit, mme le forum du dialogue islamo-chrtien prvu pour le mois de novembre prochain, est class l'avance, sous l'gide de l'vanglisation et de la conversion, n'ayant comme choix unique et final que Jsus et la christianisation. Et sa Saintet n'a srement pas besoin d'avoir peur puisqu'elle sera seconde par les casques bleus !

    Le 18 avril, l'ONU, et sous les yeux de Ban Ki Moon, le Pape s'est recueilli devant le mmorial de l'attentat qui provoqua la mort de dix-sept personnes, le 19 aot 2003, Bagdad. Ce qui rvle l'tendue de la volte-face qu'a d subir l'Institution vaticane par rapport la guerre illgitime contre l'Irak, qui va du refus la prire. Ce que le Secrtaire gnral commente en disant :" Les Nations Unis n'accomplissent pas seulement un travail, mais une mission qui est, par de nombreux aspects, lie celle du pape", jouant sur le double sens politique et religieux du mot "mission". D'ailleurs la "mission" des casques bleus dans le gnocide de Srebrenica, o huit mille musulmans ont t gorgs sous leur surveillance et leur bndiction, n'est pas oublie, et ne fut mme pas considre comme "gnocide" pour ne pas indemniser des familles musulmanes !

    Le discours, quant lui, condense toute la doctrine catholique en matire de relations internationale, sans contenir des phrases chocs ni des exemples concrets. Par contre, il pose le principe d'une intervention internationale dans les pays o les droits des populations concernant la libert religieuse seraient menacs, encourageant les rglements multilatraux des conflits, et insiste sur la protection de la libert religieuse : "Si les tats sont incapables de garantir une telle protection, la communaut internationale doit intervenir avec les moyens juridiques contenus dans la charte des Nations Unies et d'autres textes de loi internationaux" ! Ce qu'il a rpt plus d'une fois.
    Et voil annonc le vrai but de ce voyage Ce type d'interventions flagrantes n'est pas de l'ingrence, aux yeux du Pape, qui s'empresse d'ajouter et "ne devrait jamais tre interprt comme une action arbitraire ni une limitation de la souverainet du pays !! Comment donc peut-on appeler une ingrence ou une intervention pareille, une parade militaire entre amis ou un dfil de mode soldatesque ? !
    S'il n'a fait que paraphraser le concept de la responsabilit de protection affirmant le droit du Conseil de scurit d'agir "pacifiquement" par des moyens diplomatiques et humanitaires, pour protger les populations victimes de gnocide, de crimes de guerre, de nettoyage ethnique et de crime contre l'humanit, il aurait t plus probe et plus humain, d'insister pour que cette intervention-l ait lieu en Palestine, pour protger les Palestiniens qui subissent toutes ces causes d'radication la fois, au lieu d'exempter les Juifs de la conversion au christianisme, car "ils n'en ont pas besoin pour leur salut", le Vatican dixit !! Pourquoi donc faut-il christianiser les musulmans puisque le salut s'obtient, pour les Juifs, sans conversion ?! Le droit de vivre, mme s'il est aussi important que le droit de croire, il le dpasse de loin, et ces Palestiniens, et tous ces peuples musulmans vous sous vos yeux au gnocide, aux crimes de guerre, au nettoyage ethnique et au crime contre l'humanit, ont droit la vie. Car sans vie il n'est pas moyen de croire !

    Le dimanche 20 avril, l'heure matinale, la crmonie organise au mmorial du Ground Zero, a t choisi pour donner le maximum d'audience internationale l'vnement. Au cours d'une impressionnante mise en scne plus que thtrale, avec violoncelle et Bach l'arrire fonds. Le souverain pontife a pri pour la conversion du cur en disant : "Ramne dans Ton chemin d'amour ceux dont le cur et l'esprit sont consums par la haine" !

    Si l'on ne tient compte que des deux discours prononcs le 17 et le 18 avril, au cours desquels le pape propose carrment le Christ aux musulmans, et demande sans dtour l'ingrence de l'ONU pour mettre cette proposition en pratique, on saisi la vise de ce voyage qui met nu la concertation actuelle du vritable axe du mal et le complot en prparation ...

    Cacophonie vaticane et fraude politico-mdiatique, visant camoufler des mesures inhumaines, dans un flot d'ovations concertes ? Une chose est sre et certaine : cette haine inbranlable contre l'Islam et les musulmans qui ne cesse de s'intensifier depuis quatorze sicles avec des moyens plus ou moins raffins.

    Si du temps de Solidarnosc, les marchandises disparurent des talages en un clin d'il, pour ne les trouver qu'a la porte des glises aprs avoir assist la messe, actuellement, on fait augmenter les prix des niveaux vertigineux, par rapport au presque inexistant pouvoir d'achat des peuples du tiers-monde, dont la grande majorit, qui n'a mme pas les bribes d'un dollars par jour, est musulmane. Ce qui rvle l'impact du nouveau complot qui, outre les gnocides perptus le long des sicles ou qui se mnent prsent, pousse jusqu' l'infamie la thorie de la carotte et du bton, transfigure en "conversion ou ingrence des casques bleus" !
    Alors que les mdias parlent dj de l'expulsion des musulmans de l'Europe et signalent les partis anti-immigrants qui se focalisent toujours davantage sur l'Islam et les musulmans. A ne citer que l'amricain Ralph Peters, dans le New York Post, qui parle dj d'un scnario dans lequel "les navires de l'US Navy sont l'ancre et les Marines sont descendus terre Brest, Bremerhaven ou Bari pour garantir l'vacuation des Musulmans d'Europe", glorifiant "l'ingurissable mchancet des Europens", qui, comme il le dit, ont "perfectionn le gnocide et le nettoyage ethnique". C'est pourquoi il prdit les jours compts des musulmans en Europe.

    Au lieu de cette flagrante et abominable ignominie, qui ne vise qu' radiquer l'Islam et les musulmans, ne serait-il pas plus raisonnable de passer en revue ces innombrables Pages Noires du christianisme, dans lesquelles figurent les radiqus de cette Institution, qui se comptent par dizaine de millions de personnes, pour saisir qu'il est temps de stopper cette vanglisation force seconde par le support militaire ?

    Au lieu de continuer diaboliser Islam et musulmans pour faciliter leur limination, n'est-il pas plus humain de consacrer tous ces efforts et toutes ces dpenses pour liminer les affres de la colonisation, les mfaits de l'vanglisation, le vol des matires premires, les guerres injustes et illgitimes, les gnocides prmdits, les misres et les famines naturelles ou fomentes, et d'liminer les vraies causes du Terrorisme, qui n'est en fait qu'une mchante invention amricano-vaticane ?!

    A voir ce qui se passe sur terre, ce que l'on prospecte de faire, que ce soit dans les coulisses vaticanes, celles de la Maison Blanche ou celles de l'Occident chrtien dans son ensemble, on ne peut certifier qu'une triste ralit : ce ne sont pas les musulmans dont le cur et l'esprit sont consums de haine, mais tous ceux qui complotent ces crimes en les 'imputant autrui !

     

                
    Dr.Zeinab
  • Franais