saaid.net
::  :: ::   :: ::   :: ::   :: ::   :: ::  :: ::  ::
  • -
  • -
  • -







  • LAUDATO SI
    Une Encyclique multi faces

    par Dr.Zeinab Abdelaziz
    Professeur de civilisation Franaise


    Prambule ?
    Le 28 avril 2015 eut lieu une Confrence au Vatican pour Protger la terre, dignifier lhumanit . Elle avait pour objectif dlever le dbat sur les dimensions morales pour protger lenvironnement et de construire un mouvement mondial de toutes les religions, concernant le dveloppement durable et le changement climatique en prsence de Ban Ki-moon. Il semble que, ds le dbut, le Vatican vise structurer les autorits politiques et conomiques dans le monde pour crer un gouvernement mondial centralis, dans la prochaine COP 21, en dcembre prochain.
    Il est significatif de prciser ds le dbut, que lcologiste Schellnhubert qui vient dtre nomm, lAcadmie pontificale des sciences, principal conseiller, est partisan de la dpopulation massive de la plante et fait partie du club de Rome qui milite pour la dpopulation.

    La vise de lencyclique :

    Le cardinal Turkson, qui aida la rdaction de lencyclique bergolienne, avait publi en octobre 2011, un document intitul Vers une rforme des systmes montaires et financiers internationaux dans le cadre dune autorit publique mondiale , ce qui reprsente le panneau conomique du diptyque ; Benot XVI, dans son encyclique Caritas in Veritate avait appel une autorit politique mondiale , lautre panneau du diptyque. Et la ligne remonte travers les papes postconciliaires et mme plus haut
    Tout est calcul, rien nest dit au hasard, comme dans cette fameuse Confrence de Ratisbonne et sa citation intentionnellement blasphmatoire contre lIslam, qui servait en ralit les demandes de George W. Bush, cherchant unifier le monde chrtien pour draciner laxe du mal , qui est lIslam, tel que lavait qualifi le Conseil cumnique des Eglises, en janvier 2001, en accordant la ralisation de cette rage dvastatrice aux Etats-Unis, qui cherchaient dominer les ressources ptrolires.
    Que ce soit laxe du mal, ou autre appellation, lEglise a toujours impos ses adeptes, que : lIslam est une fausse religion rvle par le faux prophte Mahomet. Ses disciples sont appels musulmans et suivent un livre appel le Coran. Les musulmans rejettent la Trinit et la Divinit du Christ. Selon l'enseignement catholique, lIslam est une abomination et une secte diabolique (c.--d. une secte qui vient du diable). Les musulmans sont des non-croyants (des infidles) qui ont besoin d'tre convertis pour le salut. Le pape Eugne IV, Concile de Ble ; 1434 : puisquil faut esprer que viendra la conversion la foi catholique de la plupart de ceux qui appartiennent la secte impie [abominable] de Mahomet. Pape Calixte III ; 1455 : Je m'engage ... exalter la vraie Foi, et extirper dOrient la secte diabolique [Islam] de linfidle et rprouv Mahomet. (cf. Les conciles cumniques).
    Cest pourquoi Franois dit ici : Etant donn la fragilit des instances locales, des accords internationaux sont urgents, qui soient respects pour intervenir de manire efficace () il manque des cadres rgulateurs gnraux qui imposent des obligations (173), puis cite Benot XVI disant il est urgent que soit mise en place une vritable Autorit politique mondiale telle quelle a dj t esquisse par mon prdcesseur [saint] Jean XXIII ( 175). Lhumanit a besoin de changer , reprend Franois ( 202) ; un effort de sensibilisation de la population incombe la politique et aux diverses associations. A lEglise galement. Toutes les communauts chrtiennes ont un rle important jouer dans cette ducation ( 214).

    La politique guerrire tasunienne :

    En citant tous les dgts que subit la Terre par la consommation dbride, dans ses menus dtails, il est tonnant de voir ce silence de plomb lgard des dsastres commis par la politique guerrire tasunienne et ses allis ! Comment le pape qui se veut lcologue de la Terre, na-t-il pas dnonc les Etats-Unis qui ont t en guerre 222 ans des 239 annes de leur existence ? Ils ont t en guerre 93 % du temps depuis leur cration en 1776 (infoswars.com) ?! Ils ne sont jamais rests une dcennie sans tre en guerre. Toutes les oprations militaires qui ont t lances depuis la fin de la seconde guerre mondiale lont t par ces Etats-Unis, et toutes ces armes chimiques, bactriologiques, biologiques, missiles DIME, qui crent toutes des dommages extrmes et incroyables sur la matire vivante : Rien. Leurs dpenses militaires dpassent de loin celles de toutes les autres nations du monde mises ensembles. Ces millions de milliards de dollars, qui servirent dtruire foncirement lcologie de la Terre, surtout des pays musulmans, que ne les a-t-il pas mentionn ? Ces sommes fantastiques nauraient-ils pas mieux servis radiquer la pauvret, dont le terme jalonne cette encyclique 63 fois ?!
    Aucune accusation, aussi, contre lavidit avec laquelle leurs savants travaillent pour dominer les phnomnes naturels, la construction dune grille de contrle mondial, constitue dune srie de manipulations de lionosphre, la cration de couches qui dissimulent des caractristiques particulires, des micro-ondes, lemploi de poussire intelligente, la cration et la destruction des brouillards et des nuages, la stimulation des pluies, la dsertification de vastes zones, les tranes chimiques ou chemtrails qui parcourent les cieux qui sont toutes, en fait, des oprations de go-ingnierie clandestines, pour dominer les phnomnes naturels et utiliser ce pouvoir comme arme pour contrler dautres pays ! Silence papal.
    Nul nignore quel point cette politique guerrire amricaine a form le Terrorisme, ni quel point lOccident, qui se plie son vouloir, sont tous deux responsables de lmergence de lEI, et pourtant cest lIslam qui en est accus et paye la facture. Par contre, une tude alarmante, fort critique, qui annonce : la sixime grande extinction de masse [] dit que les humains feront probablement partie des espces qui disparatront , concide bien avec la parution de lencyclique, lui sert de soutient, et lide parsme de le texte !
    Lauteur de lencyclique a numr en dtails languissants, tous les maux de la terre causs par la surconsommation, part les dsastres guerriers, il ne leur a consacr que le 57, potico-anodin ! De tous les massacres perptrs par lOccident raciste, durant deux millnaires presque, que ce soit pour radiquer lIslam ou des autochtones, il ne cite ou dplore que lextermination de millions de personnes par les nazis ( 104), allusion faite aux juifs, sans mentionner le fameux chiffre ostentatoire de six millions, qui commena avec un million et demi.

    Une encyclique foncirement missionnaire :

    Le principal thme de lencyclique est lvanglisation. Elle se droule grce aux principaux dogmes forms par lEglise travers les papes et les Conciles : la dification de Jsus ; la Trinit ; lEucharistie ; Marie, bien quelle ne soit presque pas cite dans les vangiles, Paul ne parle pratiquement pas delle, les protestants ne croient pas en elle, et pourtant elle devient la reine de toute la crature ; puis saint Joseph, de rsidant lombre il devient protecteur et gardien de lEglise Universelle !
    Le dialogue, mot-cl dans le parcourt de lvanglisation, est cit plus de 20 fois et devient un instrument de travail au chapitre V. Du dbut jusqu la fin, lencyclique se veut vanglisatrice, invite prendre le chemin de la conversion, accompagn des grands missionnaires, commencer par Franois dAssise, et enfin, le pape reprend les thmes de Benot XVI pour dire combien lEglise catholique fait la synthse entre foi et raison ( 63) !!
    Quelques citations-cl : laboutissement de la marche de lunivers () qui a t atteinte par le Christ ressuscit, axe de la maturation universelle ( 83) ; Pour la comprhension chrtienne de la ralit, le destin de toute la cration passe par le martyre du Christ ( 99) ; lEucharistie, cet acte damour, clbr sur lautel du monde , ce monde que Dieu nous a confi ( 236). Le clou ou la cerise de cette vanglisation : obtenir au nom de la religion, la mobilisation des 1.2 milliards de catholiques en faveur de la dcroissance.

    Style et texte de lencyclique :

    Compose de 192 pages, de VI chapitres et 246 paragraphes, lencyclique est garnie de 172 citations bien rfrencies, toutes tires des textes ecclsiastiques, part deux : une se veut dun soufi drlement cit au bas de la page, lautre, sans mentionner son auteur et qui reprsente la citation-cl ou le leitmotiv de lencyclique, une merveilleuse formule reprise de Gorbatchev : la maison commune , comme le signale Edgar Morin in la Croix, le 21.6.2015 ! Dailleurs ce nest point la seule ide reprise sans mentionner la rfrence, puisque le texte est anim dides qui reviennent lIslam, ne citer que la transcendance de Dieu, lIslam tant la seule religion qui insiste et vit cette Transcendance absolu du Crateur.
    Le pape sefforce de trouver un terrain commun avec ceux quil nomme les non-croyants , les autres religions, en vue de larges accords permettant la ralisation de ce projet. Ds le 3, le pape dit : je me propose spcialement dentrer en dialogue avec tous au sujet de notre maison commune () chaque personne qui habite cette terre . Et pourtant, lorsquon a lintention, pour ne pas la prtention, de sadresser chaque personne qui habite cette terre, on ne prend ni racisme ni primaut comme moyen dexpression ou comme bagage.
    Quelques petites contradictions signaler : le pape dit au 13, le Crateur ne se repent pas de nous avoir cr , contrairement ce que dit la Gense, puis la cite correctement au 71 : Dieu sest repentit davoir fait lhomme sur la terre (6 :6). Au 76 il parle dun pre crateur et unique matre du monde , ce qui se contredit avec la double-nature que lEglise a impose Jsus travers ses Conciles.
    Un texte destin tous comme dit le pape, au-del des catholiques, se doit dtre empreint de courtoisie et/ou de modestie. Il suffit de lire et de voir rptes des expressions telles : nous les croyants ( 64), nous les chrtiens , ce monde que Dieu nous a confi ( 242), prendre en charge cette maison qui nous a t confie ou nous nous unissons pour prendre en charge cette mission qui nous a t confie ( 244) pour fuir un racisme et un gosme rvoltants et tenaces.
    Puis, une finale qui fait honte non seulement aux rdacteurs de ce texte, mais qui rebute toute personne qui connait un peu lhistoire du monde et des religions : Nous voyageons vers le Sabbat de lternit, vers la nouvelle Jrusalem cleste ( 243). Ce nest plus donc le monde qui se christianise, selon le dcret de Vatican II, mais lEglise qui se judase
    Un mot pour terminer au pre Bergolio : Toute ces Croisades menes contre lIslam, au nom du gentil petit Jsus, ne sauront draciner lIslam quAllah A Promis de prserver jusqu la fin des temps. Et quelles que soient les orientations de cette encyclique qui se dit cologique, ce nest pas la premire fois quune cape religieuse couvre la nudit des intrts conomiques et politiques dun Occident raciste ou quune expdition de voleurs devienne un acte de bravoure !

    Zeinab Abdelaziz
    Le mercredi 24 juin 2015
     

    " "
     

                
    Dr.Zeinab
  • Franais