saaid.net
::  :: ::   :: ::   :: ::   :: ::   :: ::  :: ::  ::
  • -
  • -
  • -







  • Le Cur Humain et lImplantation

    par Dr.Zeinab Abdelaziz
    Professeur de civilisation Franaise


    Le 18 dcembre 2013 eut lieu la premire implantation dun cur artificiel lhpital Georges-Pompidou, sur un homme de 76 ans en fin de vie : Claude Dany, sest teint 74 jours aprs limplantation pour des raisons qui restent claircir, bien que le pre de cet engin technologique, Pr. Alain Carpentier, ait attribu le dcs un court-circuit , qui a entran larrt du cur. Alors que Piet Jansen, scientiste chez Carmat, dit : le court-circuit est une hypothse, mais ce nest pas la seule
    Huit mois aprs limplantation du premier cur artificiel, la socit Carmat a procd, dans le plus grand secret, une seconde greffe, au Centre hospitalier de Nantes. Lopration a t annonce le jeudi 4 septembre 2014 dans la presse, mais fut ralise trois semaines plus tt. Ce qui soulve quelques curieuses interrogations
    Ce petit bijou scientifique , comme disent les mdia, qui pse presque 900 grammes de technologie ultra moderne, sadaptera-t-il aux changements physiologiques et motionnels du corps humain ?! Cest l que rside le vrai problme.
    Par contre, bien quils ne soient quaux premiers pas, les responsables pensent dj linvestissement et la commercialisation, en communaut europenne, de cette spectaculaire perce mdicale. La Socit Carmat, cre en 2008, pse 515 millions deuros en Bourse, et ne compte que 42 personnes. Autrement dit, cela semble plutt une certaine osmose entre la Science, la Finance, et autre chose

    Le Cur et la Science :

    Du point du vue scientifique et des recherches rcentes, le cur humain rythme lensemble de nos pulsations. Il gnre le plus fort champ magntique dans le corps, soit prs de 5000 fois plus intense que celui mis par le cerveau. Ce champ se prsente sous forme dun anneau stendant au-del du corps physique, et a t mesur des distances variant entre deux et trois mtres du corps physique, et peut stendre plusieurs kilomtres de notre enveloppe corporelle. Le champ magntique du cur ragit la qualit des motions que ltre humain suscite. Les motions positives accentuent lquilibre hormonal et la stabilit du rythme cardiaque. Il est aussi tabli que le cur ragit aux situations qui se prsentent avec plus de rapidit que le cerveau.
    Dautres tudes ont dmontr que les motions ngatives peuvent influencer jusqu 1400 processus dans le corps et aboutir un dsquilibre hormonal, larythmie cardiaque et la confusion mentale. Bien plus, certaines couches de latmosphre terrestre, de mme que la terre, gnrent un ensemble de frquences, variant entre 0,1 et 300 hertz, dont certaines concident avec celles qui sont engendres par le cur lorsquil communique avec le cerveau. Une sorte de relation holistique entre le cur humain, le magntisme terrestre, et lUnivers.
    Ce qui mne dire que le cur nest pas seulement une pompe faire circuler le sang mais il est effectivement li avec la Cration du corps, de lme, de lesprit et du Cosmos dans son ensemble. En mettant la fois des messages neuronaux, biochimiques, biophysiques et lectromagntiques, le cur a une influence profonde sur nos processus physiologiques, mentaux et motionnels. Il semble tre lui le vrai matre, et le cerveau n'est que le ralisateur qui fait fonctionner le corps.

    Le Cur daprs les civilisations :

    Toutes les civilisations traditionnelles localisent lintelligence et lintuition dans le cur. Dans la religion de l'Egypte ancienne, le cur joue un rle essentiel dans la pese de l'me, la pese des actes commis par le dfunt. Ptah, le dieu crateur, en crant le monde, a pens l'univers avec son cur avant de le matrialiser par la force du verbe crateur.
    Dans la vie spirituelle musulmane, le cur du croyant est le Trne de la Misricorde, Cur des curs et Esprit des esprits. Le cur pense, dcide, prvoit... Il est l'organe de la contemplation, une oscillation rgulatrice de la conscience, ainsi que symbole de la prsence divine et la conscience de cette prsence. Il est reprsent comme tant constitu d'enveloppes successives. Certains mystiques distinguent sept couleurs, visibles dans l'extase. Dans la passion d'Al-Halladj, au-dedans de la Nefs, l'me charnelle, le Sirr (Secret), lieu cach du cur, constitue la personnalit latente, conscience implicite, subconscient profond, cellule secrte mure toute crature. Ce cur, ce Qalb, se distingue peine de l'esprit (Ruh). Pour Tirmidhi, le Qalb dsigne l'organe rgulateur de la pense et le viscre de la chair.
    Si physiquement le cur correspond la notion du centre, le centre vital de l'tre humain, il est aussi considr comme le symbole des fonctions des sentiments, de l'intelligence et de l'intuition intellectuelle, la lumire de l'esprit, de la rvlation, le centre de la vie et de la volont. Des fonctions qui sont loin de la mcanique mtallique.

    Le Cur Humain daprs le Qurān :

    Avant daborder le sens ou la fonction du cur humain daprs le Qurān, signalons que le cur y est mentionn 132 fois, alors que le cerveau en tant quorgane, nest point cit nommment mais travers son fonctionnement : penser, mditer, raisonner, etc. ce qui veut dire que lorgane en soi, le cerveau, na de valeur que grce son activit. Cest pourquoi il est dit en Islam que les arrirs mentaux nont aucune obligation cultuelle.
    Citer les 132 Versets concernant les tats dme du cur, dans le Qurān, dpasserait de loin ltendue dun modeste article, cest pourquoi ne serons relevs que quelques tats dme travers lesquels passe le cur humain, titre dexemples :
    Le cur peut tre pcheur ; prmditer le mal ; tre inconstant ; endurcis. Il connait linconstance comme celle du regard. Il peut tre expos la tentation ; peut avoir une dviance ; tre pais ; ne rien comprendre. Des situations peuvent le rendre serr de devoir combattre ; il peut tre angoiss ; oppress comme si on le hissait vers le ciel ; prouver une gne ; se resserrer ; se crisper. Il peut souffrir de lpouvante ; devenir vide de frayeur ; palpiter dmotion ; avoir du doute ; tre brutal ; rude ; aveugle ou bant. Le cur peut avoir une malveillance ; tre distrait ; inattentif ; avoir de la rancune ; de la rage ; tre hypocrite ; orgueilleux ; tyrannique. Il y a des curs qui rusent ; qui sont double-faces ; mcrants ; impures ; avares ; menteurs ; qui controuvent ; qui dvient ; qui sont pais ou qui sont scell.
    Par contre, lpanouissement du cur ; sa pit ; sa modestie ; stendent sur plusieurs Versets. Le cur peut tre humble ; confus ; il mdite ; il raisonne. Il peut tre pur ; tranquille ; raffermi ; avoir de la quitude ; tre purifi par lpreuve ; tre unis ; avoir de la compassion et de la misricorde. Le cur est stable dans la foi ; il prserve le Livre.
    Daprs tous ces Versets du Qurān, et bien avant la Science moderne, Allah Rvlait ltre humain limportance du grand oprateur motionnel qui se trouve dans sa cage thoracique, et lui Prcisait en mme temps que : Nous serons jugs pour ce que nos curs ont acquis, ce que nos curs ont prmdits .

    Le vrai problme :

    Le vrai problme quaffrontent les hommes de sciences, non seulement dans le domaine de la mdecine, mais dans tous les domaines o ils se trouvent avoir affaire un domaine qui frise, dune faon ou dune autre, le domaine de la Cration. Vrai problme, certes, puisque lhomme est toujours tent par lmulation, par le dpassement dautrui, refusant de sarrter ses propre limites ou de respecter ces limites. Essayer de frler ou de patauger dans le domaine o seul le Seigneur des Univers droit de Cit ne sera jamais permis.
    Un appareil mcanique, mtallique, quel que soit le degr de sa sophistication, ne saura jamais remplacer un organe qui rgularise le comportement physique et moral de ltre humain, un organe qui dpend directement du Crateur, puisquil est effectivement li avec la Cration du corps, de lme, de lesprit et du Cosmos dans son ensemble.
    Que les hommes de sciences consacrent donc leurs travaux de recherches tout ce qui peut amliorer la vie de ltre humain, le soigner, lui rendre ce sjour terrestre un peu plus supportable ou plus agrable, et quils laissent la Cration au CRÉATEUR !
    Le 8 septembre 2014
     


     

                
    Dr.Zeinab
  • Franais