saaid.net
::  :: ::   :: ::   :: ::   :: ::   :: ::  :: ::  ::
  • -
  • -
  • -







  • "La Joie de lÉvangile"
    Gomtrie Variable

    par Dr.Zeinab Abdelaziz
    Professeur de civilisation Franaise

     
     Le premier Motu Proprio du pape Franois a t mdiatis, comment, applaudi, acclam, glorifi avec une insistance et un dlire extrme, comme tous ses actes, ses gestes et ses moindres mouvements. Presque pas un seul site, journal chrtiens ou lacs qui nait fait lloge du texte et de lincontournable courage du pape qui fustige la socit, lbranle et laccuse pour quelle mette fin la disparit sociale, la violence, une conomie dexclusion, lconomie du march, qui finit par faire de largent sa dit premire ! Bien plus, poursuit le pape, lEglise est reconvertir, subir une rforme permanente, pour secouer les causes structurelles de la pauvret. En fait, ce ne sont l que des responsabilits qui incombent en gnral tous les dirigeants de la socit ou des entreprises et aux politiciens.
    Cependant, personne de parmi tous ces empresss applaudir, combler le pape dloges, na os lui dire, comment ignore-t-il, que cest Vatican II qui a dcid lextirpation irrationnelle du socialisme, seul systme qui pouvait tenir tte ou rduire nant lconomie du march de laquelle se plaint le bon Bergolio ?
    Cest Vatican II, que furent dcid larrachement brutal, lextraction et lradication du communisme en tant que systme social et politique. Personne na os dire ce pape archimdiatis que cest grce Ratzinger et Karol Woytila, anticommunistes jusqu la moelle, qui participrent llaboration du dit concile, et qui singnirent pour disloquer toute forme de dissidence lintrieur de lEglise et menrent la destruction de tout ce qui est progressiste dans la thologie de la libration. Personne na os dire que cest grce au Trio Reagan, Jean-Paul II et Gorbatchev que le communisme fut radiqu, que mme les sommes dpenses ont t dvoiles ! Nul nignore quils menrent une vraie et cruelle croisade anticommuniste ou que ce Vatican II introduisit de nombreux changements structurels, procduraux et liturgiques, sans rien dire de lirrationnelle rhabilitation des juifs du meurtre dicide, qui bouleversa en fait, presque deux mille ans dhistoires, de thologies et de matraquages. Cest de lhistoire vcue
    Toutefois, la remarque la plus flagrante concernant ce texte, est que personne de tous ces enthousiastes, de tous ces emports et fervents passionns, de tous ces beaux-parleurs chaleureux, na os aborder une toute petite subdivisions de la quatrime partie du chapitre IV de ce Motu proprio, intitul : Les relations avec le Judasme ! Car ce petit texte de trois clauses en dix-sept lignes bafoue foncirement Eglise et christianisme. Je relve prcisment :
    (247) : lAlliance avec Dieu na jamais t rvoque (), Nous ne pouvons considrer le judasme comme une religion trangre, ni classer les juifs parmi ceux qui sont appels laisser les idoles pour se convertir au vrai Dieu ;
    (249) : () Mme si certaines convictions chrtiennes sont inacceptables pour le Judasme, et lÉglise ne peut pas cesser dannoncer Jsus comme Seigneur et Messie, il existe une riche complmentarit qui nous permet de lire ensemble les textes de la Bible hbraque et de nous aider mutuellement approfondir les richesses de la Parole, de mme qu partager beaucoup de convictions thiques ainsi que la commune proccupation pour la justice et le dveloppement des peuples .

    En ce qui concerne le n 247 :

    1 - Il est plus que stupfiant de lire sous la plume du pape concernant les juifs : que lAlliance avec Dieu na jamais t rvoque ! Car non seulement lÉternel les a maudits pour leurs dsobissances rptes, mais il y a une ligne de partage entre les deux Alliances, une ancienne et une nouvelle, des rites diffrents, des formes diverses et des prdications spcifiques. LAncienne Alliance est fonde sur la loi et les uvres, la nouvelle sappuie sur la foi en luvre du Christ. Les deux ne se mlangent point.
    La Loi crite, qui comprend les dix commandements, fut complte par la loi orale comprenant 603 commandements, promulgus par les anges, dit-on, et les juifs ne les ont point gardes (Actes 7 : 53), cest le Nouveau Testament qui le dit. Mme le Talmud, qui contient la Gomorah et la Mishna, a t loccasion de controverses entre les pharisiens et Jsus. Les Scribes ont ajout 1500 rgles pour codifier le sabbat et presque 1000 autres rgles pour codifier les 613 commandements (Divins/angliques). Les Pharisiens voulaient que Jsus respecte les traditions des anciens (Mc 7), alors que celles-ci ne venaient pas de Dieu !
    La nouvelle Loi a t donne causes des transgressions des juifs , dit laptre Jean, et Paul dajouter Nous avons t dgags de la Loi ! Ce que lÉglise a maintenu jusqu Vatican II ...
    Le Nouveau Testament tablit une nette distinction entre les commandements de la Loi et ceux de Jsus, et ds lentre en vigueur de la Nouvelle Alliance, lAncienne est devenu obsolte (Hbreux 8 : 13). Avec la mort du Christ, comme disent les textes, lancienne loi a disparu, elle na plus aucune autorit sur les chrtiens qui sont dornavant sous la Nouvelle Alliance, la loi du Christ, comme disait lÉglise.
    Sous la loi de Mose certains aliments taient impurs (Lev. 11) ; sous la nouvelle Alliance tous les aliments sont purs. En un mot : la Loi a cess de sappliquer ceux qui croient en Jsus. Si la Loi tait toujours en vigueur, il devrait en tre de mme du sacerdoce lvitique !!
    2 La suite de ce premier paragraphe : ni classer les juifs parmi ceux qui sont appels laisser les idoles pour se convertir au vrai Dieu , mrite elle seule une rponse qui dpasserait de loin lespace dune intervention, car elle sous-entend deux sens bien distincts, elle vise et les juifs, et les musulmans. Dun ct, cela veut nettement dire : que les juifs sont dispenss ou excepts dtre vangliss, quils nont pas subir cette infamie de devoir changer leur religion et croyances. Ce qui infirme et rduit nant limmense fanfare de lvanglisation du monde, avec laquelle on essaye descamoter, docculter et de parodier les immenses et interminables querelles que lÉglise a d affronter le long de son trajectoire, ne signaler que la toute dernire des grandes querelles : le Modernisme et le Fondamentalisme, qui branla pour toujours les arcanes de cette Institution. Dun autre ct, cette phrase vise en mme temps les musulmans qui, aux yeux de la sainte Église nadorent pas le vrai Dieu, et doivent tre forcs subir lvanglisation cote que cote.
    3 - Demeure une expression qui attire lattention dans ce texte : la Bible Hbraque , dit le pape. Est-ce une nouvelle concession lgard des juifs ? Depuis la formation thologique du mot Bible , il a toujours signifi lAncien et le Nouveau Testament. Les livres sacrs du judasme ont leurs appellations prcises. Lorsquon accole le terme dHbraque la Bible, cela signifie que le nouveau Testament sest hbras en silence. Cette nouvelle invention ne doit-elle pas tre officiellement signale par le pape au lieu daccumuler les surprises ?!

    En ce qui concerne le 249 :

    Il me peine de commenter ce paragraphe dont les subterfuges et les concessions sautent aux yeux, et que personne de tous ces choristes apologtiques na abord ou comment. Si le pape ou lÉglise ont dcid, on ne sait trop pour quelle raison, de ne point vangliser les juifs, quoi bon tous ces slogans de Jsus est le chemin , lunique vrai Dieu , la seule voie du salut , la bonne nouvelle , quil est la paix mme etc., etc. ?! Pour quelle raison les juifs sont-ils exempts de lvanglisation ou de la nouvelle vanglisation et de toute cette fanfare pour laquelle lÉglise a enrgiment tous ses adeptes, ses mdias, et tous ses moyens politiques, financiers et sociaux pour vangliser le monde ?! L une question simpose :
    En tant qutres humains, est-ce que ces juifs ou ces sionistes valent-ils plus, aux yeux du pape, que les Palestiniens, vrai propritaires de la Palestine, qui agonisent dans une prison ciel ouvert, et subissent un gnocide obstin, prmdit, cause justement de ces usurpateurs de la Palestine, face auxquels lÉglise ne cesse de faire des courbettes et des concessions ?
    Comment peut-on parler dthique, ou mme de justice ou de dveloppement pour les peuples, lorsquon ne cesse duser de contrefaons, de subterfuges et de sabotages ?
    Si on passe en revue lattitude du pape Franois lgard des juifs ou des sionistes, ds le premier jour de sa nomination, en passant par tous ses gestes, expressions ou discours, on ne peut que sattendre une vraie Catastrophe, lors de son voyage en Isral, Bethleem et la Jordanie, du 24 au 26 Mai prochain, tel quil la annonc lui-mme, le 5 janvier 2014, pour un dialogue entre les trois religions monothistes .
    Probit et Justice nexigeaient-elles pas que le pape fasse un petit saut, jusqu Gaza, pour voir le rsultat des "bienfaits" de ses amis, les sionistes ?!

    6 janvier 2014
     

    " "
     

                
    Dr.Zeinab
  • Franais