saaid.net
::  :: ::   :: ::   :: ::   :: ::   :: ::  :: ::  ::
  • -
  • -
  • -







  • Le Vatican, le Saint-Sige et les Juifs

    par Dr.Zeinab Abdelaziz
    Professeur de civilisation Franaise

     

     

    Ce qui reste de la Palestine !
    Le Vatican, le plus petit État du monde (0,4 km2), sans peuple, rien que des fonctionnaires (!), est une sorte de garantie temporelle du pouvoir spirituel du pape qui se tient la tte des deux institutions. Le Saint-Sige dsigne le gouvernement de lÉglise catholique universelle, la tte d1,2 milliard de fidles travers le monde. Mais quand un chef dÉtat rend visite au pape, il ne vient pas voir le monarque de la Cit du Vatican, mais le chef de lÉglise catholique et du Saint-Sige. Ce ne sont donc que des astuces, en compensation des Etats pontificaux, pour que lEglise puisse maintenir les deux pouvoirs terrestre et spirituel. Ce qui lui permet dinacceptables ingrences dans les affaires du monde.
    Selon un communiqu du Saint-Sige, le lundi 2 dcembre 2013 eut lieu la premire visite de Netanyahou au pape Franois, sous le signe de la lumire de la Fte de Hanoucca, avec pour thme principal la reprise des pourparlers de paix entre Israliens et Palestiniens en vue dune solution juste et durable, dans le respect des droits des deux parties prcise lnonc !
    Avant daborder ce sujet inqualifiable, tellement trompeur et rus, il est intressant pour celui qui lignore, de savoir ce que signifie cette fte des lumires, la Hanoucca, sous les hospices de laquelle le Vatican plaa cette visite : Les familles juives ne clbrant point Nol, et pour cause, ftent la Hanoucca en dcembre aussi, mais elle symbolise la rsistance spirituelle du judasme lassimilation et la r-inauguration du Temple. Un rejet trs symbolique qui jure avec lvanglisation du monde, que mne nettement le Vatican et qui insinue, en mme temps, lintronisation du Temple, qui jure aussi avec la dite vanglisation. Ce qui veut dire que le sieur Netanyahou vient simposer, la tte hautement plac, pour exiger de nouvelles concessions. Partant de l, cest un cadre qui suinte le factice.
    Il est vrai que le pape argentin est connu pour ses bons rapports avec le judasme, que Bergolio a t profondment et directement impliqu dans lun des plus grands crime de la priode daprs-guerre, la guerre de lArgentine, mene par la junte militaire de 1976 1983, mais vite touff par les mdias, que la dpendance du Vatican de lEmpire tasunien et des oligarchies nationales, est dj largement critique, mais de l jusqu sengager dans des positions pour la reprise des pourparlers de paix entre Israliens et Palestiniens en vue dune solution juste et durable, dans le respect des droits des deux parties , est une attitude plus quinqualifiable. Vu la double fonction quassume le pape, il nest pas permis dignorer ou mme de feindre ignorer, ce point, la ralit vcue des vnements dans lesquels il sengage. Le pape ignore-t-il que Gaza prit et disparat effectivement, comme la Palestine, cause des Israliens ?!
    Comment peut-on parler de paix entre Israliens et Palestiniens, alors que les israliens se sont dj accapars de 98 % des Terres de la Palestine ?! Comment peut-on prononcer une phrase aussi tartuffesque comme : en vue dune solution juste et durable , ou comment peut-on fausser le langage jusqu dire dans le respect des droits des deux parties , alors que les Palestiniens sont arrachs de leur Terre, sont disperss de par le monde, et agonisent dans cette prison ciel ouvert, intitule Gaza, et subissent un embargo meurtrier qui dure depuis six ans ?!
    Nul nignore comment ces Terres furent arraches ou comment des centaines de villages ont t aplatis aux bulldozers sur leurs habitants, ni le nombre dattaques, de massacres et de guerres mens sous les yeux de lOccident raciste, fru dhonorabilit et de textes frauds. Mme les oliviers ont subi un vrai gnocide : plus de trois millions et demi doliviers ont t dracins, brls ou vols par les colons israliens pour massacrer lagriculture palestinienne. Des guerres au cours desquelles furent employs des armes chimiques par ces envahisseurs auxquels le pape veut trouver une solution juste et durable, dans le respect des droits des deux partis, au lieu denvoyer dache son hte et ami ou de planifier une proche visite pour cette entit sioniste !
    Nest-il pas rigolo dentendre le premier ministre, dans cette entrevue, attaquer le rgime iranien qui, dit-il, continue provoquer des boucheries en Syrie et a sponsoriser le terrorisme, comme le font le Hezbollah, le Hamas, le Jihad islamique, les groupes les plus rtrogrades du monde ou dattaquer le pril du programme nuclaire de Thran pour la paix mondiale alors quIsral a, en fait, usurp un Etat souverain, asphyxie et noie ceux qui restent des Palestiniens en les engloutissant dans ses eaux uses et, ce qui plus est, cest le seul pays au Moyen-Orient qui possde plus de deux-cent bombes nuclaires, et il ose parler de paix ou de droits !
    Il nest pas permis un pape dignorer que les Juifs nont aucun droit sur cette Terre, que les sionistes ne peuvent se baser sur le concept de Terre promise, pour justifier le retour des juifs sur cette Terre, car le don de la Terre de Palestine tait conditionn par lobdience, et les Juifs ont dsobis, ont repris le veau et turent les prophtes, cest pourquoi le Seigneur les maudits pour toujours, sinon il ny aurait point eu de seconde Alliance ou de christianisme, comme dit lEglise !
    Dans un article publi le 23 octobre 2010 par lOssevatore Romano, Reuters et RFI, sous le titre : Le Vatican tance Isral pour avoir dtourn des crits de la Bible ! Benot XVI sadressant aux vques, lors du dernier jour du synode pour le Moyen-Orient, dit quIsral ne peut sappuyer sur le terme de Terre promise figurant dans la Bible pour justifier le retour des juifs et lexpatriation des Palestiniens. Cest ce que dclare le Vatican qui explique clairement quil nest pas permis de recourir des positions bibliques et thologiques pour en faire un instrument pour justifier les injustices . Il est vrai que cest une prise de position trs tardive et aurait d tre dclare au monde en 1948, au lieu de reconnaitre cet Etat btard et usurpateur. Comment donc une attitude religieuse, thologique et politique peut-elle tre aussi contradictoire, moins que cela ne soit de limposture publicitaire !
    Mettant de ct les contentieux juridico-financiers relatifs aux biens de lEglise, le statut de Jrusalem presquentirement accapare par les juifs, qui continuent obstinment judaser la ville, le mcontentement des communauts catholiques qui dnoncent la construction dun mur de sparation qui cerne la ville, qui ne cessent denvoyer des billets leurs suprieurs au Vatican contre ces situations inadmissibles, et pourtant le pape a le courage de parler ou de ngocier une solution juste et durable, dans le respect des droits des deux parties ? ! Comment peut-on faire une quation galitaire entre des usurpateurs-tueurs-professionnels et les vrais propritaires de la Terre de Palestine arrachs au vu et au su de la socit internationale complice ?!
    LEtat dIsral, fils de limprialisme et du sionisme, qui impose et applique lidologie raciste en massacrant un peuple, en dracinant un Etat souverain, en contredisant les Textes, na pas le droit de se voir consolid, sous le nez du Vatican, par douze accords sur leau et lnergie, la sant, la culture, le cyberspace, linstruction, le cinma, ou de signer un accord de coopration militaire , de parler dune future importation de gaz naturel dIsral, alors que ce gaz vient du plus grand gisement de gaz naturel situ dans les eaux palestiniennes Gaza et que les sionistes sen sont accapar impunment pendant leur attaque de plomb durci , ou de parler dun muse de la Shoah Ferrare, ou que lanne 2014 sera lanne de lamiti culturelle Italie-Isral , de qualifier Isral de partenaire stratgique , ou que sa scurit nest pas ngociable !
    Un mot loreille du pape : le fait que saint Paul ait t duqu aux pieds de Gamaliel (Actes 22 :3), comme il le dites, nest point lavantage du christianisme...
    Le 17 dcembre 2013




     

                
    Dr.Zeinab
  • Franais