saaid.net
::  :: ::   :: ::   :: ::   :: ::   :: ::  :: ::  ::
  • -
  • -
  • -







  • Conclusion : Vatican-Qurn

    par Dr.Zeinab Abdelaziz
    Professeur de civilisation Franaise

     
    Jamais nonc divin n'a t aussi dtourn de son vrai sens ou manipul comme le firent juifs et chrtiens avec leurs Textes, la Thora et lEvangile. Cest pourquoi le mme message du monothisme a t Rvl une troisime et dernire fois travers le Qurn, sous le nom de lIslam, cest--dire : sen remettre entirement et en toute confiance au Crateur. Mais ecclsiastes, missionnaires, orientalistes, et toute la ligne qui a servilement suivi leurs pas, s'ingnirent lui accoler le qualificatif de Terroriste et Terrorisme, et sattaqurent le draciner de par la terre, non seulement depuis la comdie monte ou Home made du 9/11, mais ds le dbut de son expansion. Ils le prsentrent comme tant "conflictuel", une hrsie extirper, en dplaant le Verset du contexte original, en citant une partie du Verset, ou tout simplement, en ne le signalant point, bref en lui dclarant la guerre sous toutes les formes. Bien plus, ils formrent des Instituts, des bataillons pour ltudier, le dissquer, non pour le comprendre, lappliquer, mais pour lradiquer. Une guerre qui se perptue ayant recours tous les moyens et les astuces, mme linternet.

     Cependant, le Qur'n, lIslam et les musulmans continuent et continueront exister par la Volont du Crateur, qui Nous A Cr pour faire connaissance, changer nos expriences et aider le monde progresser, voluer.

    Le Qurn na jamais incit llimination de lautre, mme les mcrants, et marque une distinction nette entre ce qui concerne les croyants de parmi les gens du Livre, et les pervertis. Il renferme des Versets qui prnent la tolrance envers les gens du livres, comme ligne de conduite pour les relations humaines, dans le cours de la vie quotidienne des musulmans, ne citer que les Versets suivants :

    * Appelle la Cause de ton Seigneur par la sagesse et la bienveillante exhortation, et discute avec eux de la faon la meilleure. Certes, ton Seigneur Est Plus-Scient de celui qui se fourvoie de Sa Voie, et Il Est Plus-Scient de ceux qui sont guids (16 : 125)

     *  Et ne discutez avec les gens du Livre que de la faon la meilleure, sauf ceux d'entre eux qui furent injustes. Et dites : Nous croyons en ce qui nous a t Rvl, et en ce qui vous a t Rvl, et notre Dieu et votre Dieu est Un, et nous nous remettons Lui (29 : 46).

    A prciser, dans ce dernier Verset, quil est dit aux musulmans de dire notre Dieu , notre Dieu nous musulmans, Le DIEU, Le Vrai, le Crateur de toutes choses et non Jsus difi, notre Dieu et votre Dieu est UN , cest- dire que notre Divinit est une, la mme, car Jsus, le Prophte, nest point un  Dieu mais un Prophte. Car cette partie prcisment  du Verset a t  employe linverse, dans un de ces fallacieux dialogues interreligieux, invents et imposs par Vatican II, prtextant que le Qurn dit : le dieu des chrtiens, cest--dire Jsus, est le dieu des musulmans !

    Cest pourquoi toute cette invention de dification, de Fils de Dieu, et autres garements est rsume dans cette Surah tranchante, qui dnie toutes ces tromperies en dniant la dification de Jsus, sa filiation, la Trinit, et assure la Transcendance absolue du Crateur. Elle reprsente en mme temps la barrire infranchissable et incontournable qui spare chrtiens et musulmans :
    *   Dis : Il Est Allah, lUnique, Allah vers Lequel on se dirige, Il nA point Engendr, et nA point Et Engendr, et nA jamais Eu personne comme mule  (114 : 1-4)

    De mme, le Qur'n contient des Versets, qui sont insparablement lis leur contexte, et par l-mme on ne saurait leur imputer  la dsignation de "Versets qui prnent des relations conflictuelles", de
    "terreur" ou de "terrorisme", puisqu'en ralit ce sont des orientations, des modles de comportement et de guidance, que  chaque  musulman a l'obligation de suivre, selon le cas mentionn, qui est la raison d'tre du Verset. Et ce n'est qu'aprs dix ans de tentatives pacifiques, l'gard des paens et des gens du livre, que commena la Rvlation de Versets qui permettent aux musulmans de ragir, de donner la rplique contre toutes les attaques qu'ils subissaient de la part des juifs et des chrtiens. A souligner, que mme cette permission de combattre, de ragir contre les actes des agresseurs, des mcrants, cette permission est limite par la juste mesure, tel qu'on peut le voir par ces Versets :

     *  Combattez, pour la cause d'Allah, ceux qui vous combattent et n'agressez point, car Allah n'Aime point les agresseurs. / Et tuez-les o vous les saisirez, expulsez-les de l o ils vous ont expulss : la sdition est pire que le meurtre. Ne les combattez pas auprs de la Mosque Sacre moins qu'ils ne vous y combattent. Si alors ils vous combattent, tuez-les. Telle est la punition des mcrants. / S'ils s'arrtent, alors Allah Est Absoluteur, Misricordieux. / Et combattez-les jusqu' ce qu'il n'y ait plus de sdition et que la Religion soit pour Allah. Si jamais ils s'arrtent : pas d'agression, sauf contre les injustes (2 : 190-193).

    Cependant, demeurent la grande imposture de la part de l'Eglise, des falsificateurs de parmi ces gens du livre, disant que le Qur'n "accuse" le texte biblique d'avoir t manipul, et le lui font payer cher ! Accuse, disent-ils ! Nous lavons dj dmontr dans les trois parties prcdentes, quel point cette
    "accusation", si jamais accusation il y a, est bien fonde, puisque tout ce que dit le Qurn, concernant  les manipulations, nest pas une simple accusation mais une Rvlation de ce qui a t fait, et de ce qui sera fait par la suite, jusqu nos jours. On ne peut tre plus clair ni plus explicite, puisquil a t prouv, par tous les travaux effectus, fussent-ils par des savants dobdience chrtienne, par des athes ou mme par des ecclsiastes, la Vracit incontestable de tout ce que dit le Qurn est souligne. Cest pourquoi ce nest point hors texte de dire, fomentez comme bon vous semble, car cest vous-mme, fraudeurs, qui devraient rendre compte au Crateur :

    Et chaque personne nacquiert qu ses dpens, et nulle personne ne portera la faute dune autre. Ensuite, cest vers votre Seigneur que sera votre retour, et Il vous Informera alors de ce sur quoi vous divergiez (6 : 164) ;

     * Et nul ne portera la faute dun autre. Et si qui que ce soit de surcharg, appelle pour son fardeau, rien nen sera dcharg, mme sil sadressait un proche parent. (35  : 18).

    Pour rcapituler lensemble des trois parties prcdentes de cet essais, concernant le Vatican et le Qurn, et pouvoir saisir le
    "Pourquoi dune Haine" tellement ou si inextricablement enracine nous rsumons :

     le Qurn a t le premier dnoncer les falsifications et les manipulations opres dans la Bible, Ancien et Nouveau Testament, en faisant usage des mmes termes quemploieront plus tard savants et chercheurs, pour dsigner ces remaniements ou ces manipulations. Et cela au VIIe sicle, en un temps o il tait vraiment impossible de dcouvrir quoique ce soit qui puisse sinfiltrer, car lEglise usait de bras de fer pour cacher ou camoufler ce quelle faisait Le Qurn Assure la contrefaon des deux Textes qui ont t Rvls : la Thora et lEvangile. Refuse catgoriquement la dification de Jsus, immense blasphme qui ferait fendre les Cieux, ferait trembler la Terre et crouler les montagnes ! Le Qurn Prouve que Jsus est un grand Prophte. Bien plus, la Foi de tout musulman nest entire sil ne croit en Jsus et tous les prophtes qui lont prcd. Le Qurn ne fait point damalgame ou de critique gnralise contre les gens du Livre, juifs et chrtiens, mais marque une distinction nette entre les pieux et les pervertis, ceux qui fraudrent, falsifirent les deux Rvlations prcdentes et ceux qui marquent une transcendance nette entre le cr et le Crateur.

    Bien plus, Jsus avait annonc le Prophte qui viendrait aprs lui, terminer le message et parachever ce que lui, Jsus, na pu accomplir. Un Prophte auquel le Seigneur inspirera par oue dire, par intuition, et lui, le Prophte, lannoncera par la Parole, qui nest autre que le Qurn. Le Paraclet est srement le Prophte Mohamad (B et S), que les savants des gens du Livre connaissent bien, mais cachent la vrit par mcrance et par cupidit. Car tout ce que le Prophte Mohammad a reu le fut par intuition, et lui, le rptait par la Parole, le Qurn. Exactement tel que la prdit Jsus. Cependant, lEglise insiste frauder jusqu nos jours et dire que cest le Saint Esprit, le Consolateur, qui est dsign ! Le Saint-Esprit qui, pour elle, est la troisime personne de Dieu, le tiers du Dieu-Trinit ! Comment donc une partie de ce Dieu, le Saint Esprit, viendra terminer ce que la tierce partie du mme Dieu, qui est Jsus, na pas pu accomplir ? Ou, comment une partie de cette Trinit peut-elle avoir besoin dtre inspire delle-mme ?! Est-il lieu dajouter quici aussi le jeu tient une faute de traduction entre Paraclete et Periclytos ?!

    Le Qurn tant la Parole inaltrable, parce que protg par Allah, qui Promet et Assure de le Garder sans la moindre altration, de le faire Manifester avec vidence sur toutes les religions, de le faire prvaloir sur toutes les religions, on ne peut que demander ces pervertis obstins, de parmi les gens du Livre, pourquoi mcroyez-vous en les Versets d'Allah alors que vous en tes tmoins ? Pourquoi confondez-vous le Vrai avec le faux et taisez-vous la Vrit en le sachant ?   Pourquoi rebutez-vous celui qui croit de la Cause d'Allah ? Pourquoi vouloir si obstinment fourvoyer les musulmans alors que vous tes tmoins et vous savez quils suivent le vrai chemin, le chemin de la rectitude ? En ralit, vous ne fourvoyez que votre propre personne et  tous les adeptes qui se laissent guider par vous, car il est dit que la Parole dAllah est Immuable, Constante, Infinie :
    *  Aucune altration aux Paroles dAllah  (10 : 64) ;
    *  Rien ne peut changer les Paroles dAllah  (6 :34).

    Suivent deux Versets qui montrent le comment, dune faon potique, virtuelle, une vision comprhensible lentendement humain, pour montrer quel point cette Parole est Ineffaable, Inpuisables :

    * Dis : Si la mer tait de lencre pour les paroles de mon Seigneur, la mer spuiserait avant que les Paroles de mon Seigneur ne spuisent, mme si nous apportions son semblable comme approvisionnement (18 : 109) ;

    * Si ce quil y a sur terre comme arbre tait des calames, et que la mer tait approvisionne, aprs son tarissement, de sept autres mers, les Paroles dAllah ne spuiseraient point. Certes, Allah est Invincible, Longanime (31 : 27).

    Maintenant que le Pourquoi de cette Haine a t nettement dmontr, preuves en mains, on ne peut que sadresser tous ces instigateurs du mal, qui se runiront au Synode des vques en octobre prochain, pour planifier le comment de lvanglisation du monde :

     Nest-il pas temps de mettre fin cette longue et interminable agressivit, cette aversion si faussement entretenue, et de comprendre quil ne sagit ni dantagonisme, ni de rivalit, mais de continuit logique de lhistoire du monothisme ? Vous avez fraud, falsifi, contrefais, manipul vos Textes Rvls, et vous ne cessez de fomenter lradication du Qurn, de lIslam et des musulmans, au lieu saisir la porte de ces Paroles Divines !

    Nest-il pas temps, aprs quatorze sicles de massacres et de tentatives dradications de mettre fin ces reprsailles unilatrales ?! Nest-il pas plus humain dpargner tant de funestes priples en perspectives touchant le genre humain, et darracher cette Haine tenace de votre cur, pour pouvoir comprendre, enfin, la Parole du Crateur et laisser les gens vivre en paix ?!  

     13 Aot 2012
     

    :

     

                
    Dr.Zeinab
  • Franais