saaid.net
::  :: ::   :: ::   :: ::   :: ::   :: ::  :: ::  ::
  • -
  • -
  • -







  • Un Synode Incendiaire !

    par Dr.Zeinab Abdelaziz
    Professeur de civilisation Franaise

     
    Tenu du 10 au 24 octobre 2010, au Vatican, le Synode des Evques pour le Moyen-Orient est un exemple parfait dune concertation de connivence incendiaire, parmi les diffrentes Eglises, sous lgide vaticanais, pour imposer officiellement une ingrence abusive : Une ingrence dans les pays du Moyen-Orient, sous le fallacieux prtexte de la protection des chrtiens qui y vivent. Il suffit de suivre les prparatifs du trs Saint-Pre Benot XVI pour se faire une ide
    Du 15 au 20 avril 2008, lors de sa visite aux Etats-Unis, le pape a tenu onze discours qui prnent variablement le terrorisme islamique, mais trois particulirement sont signaler : la dclaration conjointe avec G. W. Bush, du 16 avril, puis le discours prononc le 17 devant les reprsentants de diffrentes religions, et celui quil pronona le 18 aux Nations Unies.

    La dclaration conjointe des deux leaders prcisait que : tout deux ont raffirm leur rejet total du terrorisme ainsi que la manipulation de la religion pour justifier les actes immoraux et violents contre des innocents. Ils ont soulign le besoin de faire face au terrorisme avec des moyens appropris qui respectent la personne humaine et ses droits, puis exprimrent leur commune proccupation pour la situation prcaire des communauts chrtiennes au Liban et l'ensemble de la rgion. Le Saint-Pre et le prsident esprent la fin de la violence et une solution rapide et globale aux crises qui affectent la rgion. Cette solution rapide et globale l'Institution Vaticane l'a dj annonce dans ses sites, disant : la fiert arrogante des musulmans sera abaisse grce une guerre impose, qu'ils perdront, pour accepter une conversion en masse !

    Dans le discours adress aux reprsentants religieux, le Pape propose carrment Jsus-Christ aux musulmans et aux autres religions : "Confront avec ces questions plus profondes concernant l'origine et la destin de l'humanit, le christianisme propose Jsus-Christ () C'est lui que nous apportons sur le forum du dialogue interreligieux () Nous n'avons pas de raison d'avoir peur () Nous sommes capables de percevoir que la paix est un don cleste qui nous presse conformer l'histoire humaine l'ordre divin" !

    Le 18 avril, l'ONU, le Pape s'est recueilli dabord devant le mmorial de l'attentat qui provoqua la mort de dix-sept casques-bleu, le 19 aot 2003, Bagdad Ban Ki Moon, le Secrtaire gnral de lONU commente en disant :" Les Nations Unis n'accomplissent pas seulement un travail, mais une mission qui est, par de nombreux aspects, lie celle du pape", jouant sur le double sens politique et religieux du mot "mission". D'ailleurs la "mission" des casques-bleu dans le gnocide de Srebrenica, o huit milles musulmans ont t gorgs sous leur bienveillante surveillance et leur bndiction, n'est pas oublie, et ne fut mme pas considre comme "gnocide" pour ne pas indemniser des familles musulmanes !

    Le discours, quant lui, condense toute la doctrine catholique en matire de relations internationale, sans contenir des phrases chocs ni des exemples concrets. Par contre, il pose le principe d'une intervention internationale dans les pays o, son avis, les droits des populations concernant la libert religieuse seraient menacs, encourageant les rglements multilatraux des conflits, et insiste sur la protection de la libert religieuse en prcisant : "Si les tats sont incapables de garantir une telle protection, la communaut internationale doit intervenir avec les moyens juridiques contenus dans la charte des Nations Unies et d'autres textes de loi internationaux" ! Ce qu'il a rpt plus d'une fois.

    Et voil annonc le vrai but du voyage : Ce type d'interventions flagrantes n'est pas de l'ingrence, aux yeux du trs Saint-Pre, qui s'empresse d'ajouter que cela "ne devrait jamais tre interprt comme une action arbitraire ni une limitation de la souverainet du pays" !! Comment donc peut-on appeler une ingrence ou une intervention pareille : une parade militaire entre amis, ou un dfil de mode soldatesque ? !

    Ensuite commena la tourne du Pape en Terre Sainte (8-15/5/2009), o il na pas daign passer par Gaza, pour viter de voir les dsastres causs par lagression criminelle de "Plomb durci" ou les effets catastrophiques de lembargo-gnocide impos par ses "frres ans". Mais il ne manque pas de dire aux vques de prparer leurs questions, selon ses orientations, pour un Synode sur les chrtiens du Moyen-Orient. Durant son voyage lle de Chypre (4-6/6/2009), il prsenta lInstrumentum laboris (linstrument de travail) du Synode des vques, quil prpara daprs les propositions reus, en terminant son voyage apostolique en toute saintet ! Ce nest pas sans raisons que la presse franaise titra ce plan de "nouvelle Croisade", puis lomerta fut impose afin que les prparatifs se passent en silence jusqu la tenue du Synode, qui eut lieu du 10 au 24 octobre 2010, et ses suites catastrophiques.

    Ds les premiers paragraphes de cet instrument de travail le cadre de lensemble est prcis : Pour comprendre laujourdhui de lEglise catholique au Moyen-Orient, il faut avoir prsent les documents du Concile Vatican II . Le lien avec Vatican II est nettement dclar. Pour ceux qui ne le savent pas, Vatican II a dcrt entre autres, tous textes confondus : la rhabilitation des juifs du meurtre dicide ; llimination du communisme dans les annes 80 ; llimination de lIslam dans les annes 90 afin que le troisime millnaire commence avec un monde christianis ; lvanglisation du monde ; la participation obligatoire des lacs dans cette vanglisation ; lcumnisme ou la runification de toutes les glises divergentes sous lgide du catholicisme vaticanais ; la formation dune Congrgation pour lvanglisation des peuples ; la formation dune Congrgation pour le dialogue interreligieux. Les textes sont affichs sur le site du Vatican et ailleurs, pour qui veut vrifier !

    Ce tortueux Instrumentum laboris, de 52 pages de mensonges accumuls en 123 closes, est une mise en pratique de ces dcrets de Vatican II, appliquer au Moyen-Orient. Lradication de lIslam, aprs lavoir systmatiquement diabolis depuis le fameux 11 septembre 2001, facilitera la christianisation du Moyen-Orient sous un prtexte encore plus malhonnte, lorsquon lit : que cest nos pays , nos terres , l o notre Seigneur Jsus-Christ est n !! Vrit exige de dire : Que Jsus soit n au Moyen-Orient ou non, cela ne donne personne le droit de draciner ses habitants, qui sont pour limmense majorit des musulmans, ni de les christianiser. Les chrtiens, ont toujours t une minorit dans le Moyen-Orient, comme partie intgrante, certes, et cela ne touche en rien leur droit dy rester et de vivre comme le reste de la population, la grande majorit musulmane. Si certains ont migrs, pour un but lucratif, pour fuir la nationalisation des biens, qui fut impose tous les musulmans, ou pour former un lobby, lIslam n rien voir l-dedans. Un fait est sr : Les tiraillements ne commencrent quavec le dbut de lvanglisation, qui fut arrogamment impose toutes les glises locales et tous les chrtiens, ce qui fit deux des "agents de ltranger", ou plus exactement : de lOccident chrtien !

    Sans garer le lecteur dans les 44 propositions finales des Pres synodaux, prsentes au Pape afin quil publie un document concernant lEglise au Moyen-Orient, il est intressant de lire quelques uns de ces subterfuges pour voir le suivi de cette machination :
    Proposition 4 : () Nous serons capables de le faire si nous restons fidles notre riche patrimoine historique, liturgique, patristique et spirituel, ainsi quaux enseignements du Concile Vatican II (On vient de voir les principaux dcrets).
    Proposition 5 : La perscution doit cependant veiller la conscience des chrtiens dans le monde une plus grande solidarit. Elle doit aussi susciter lengagement rclamer et soutenir le droit international et le respect de toutes les personnes et de tous les peuples. Il faudra attirer lattention du monde entier sur la situation dramatique de certaines communauts chrtiennes au Moyen-Orient, qui souffrent de toutes sortes de difficults, allant parfois jusquau martyre. Il faut aussi demander aux instances nationales et internationales un effort spcial pour mettre fin cette situation de tension, en rtablissant la justice et la paix.

    Proposition 24 : Par le baptme, les lacs participent la triple fonction sacerdotale du Christ, ils deviennent prophtes, rois et prtres. Le Concile cumnique Vatican II a reconnu le rle et la mission des lacs dans son dcret sur l'apostolat des lacs ('Apostolicam Actuositatem'). Le Pape Jean-Paul II a convoqu un synode sur les lacs et a publi l'Exhortation apostolique 'Christifideles laici' dans laquelle il exprime l'estime pour "la trs importante collaboration apostolique que les fidles lacs, hommes et femmes, apportent la vie de l'Eglise, par leurs charismes et par toute leur activit en faveur de l'vanglisation, de la sanctification et de l'animation chrtienne des ralits temporelles"(n. 23). Les Pres synodaux s'engagent dans la mme ligne, d'autant plus qu'en Orient les lacs ont toujours jou un rle dans la vie de l'Eglise. Ils veulent leur faire une plus grande place dans la participation aux responsabilits de l'Eglise, les encourager tre aptres dans leur milieu de vie et tmoigner du Christ dans le monde o ils vivent.

    Proposition 30 : () Tout baptis doit tre prt rendre raison de sa foi en Jsus-Christ et avoir le souci de proposer lEvangile sans timidit () Les lacs ont tmoigner fermement du Christ dans la socit.

    Pour donner preuve lappuie, le crime de lEglise du Salut a t perptu en Irak, le 31 octobre 2010, presque une semaine aprs le Synode, suivi, deux mois dintervalle, par lautre crime, le 1er janvier 2011, Alexandrie, en Egypte. Les ractions qui ont suivi crient limposture : une couverture mdiatique exceptionnelle de par le monde hurlant au secours des chrtiens du Moyen-Orient, la visibilit et la concertation est curante. Inutile de rappeler les chos, la minutes prs, de toutes les Institutions nationales et internationales, qui chantrent lunisson pour secourir les pauvres chrtiens du Moyen-Orient, traqus jusquau martyr les menaces de lONU, celles de lUnion Europenne, des vques, des dirigeants politiques, le lobby copte aux Etats-Unis et en Europe, les articles bourrs de mensonges pour abreuver les lecteurs !
    L il est intressant dinsrer les paroles de Monsieur Sarkozy, prononces vendredi matin (7/1/2011), devant les reprsentants religieux prsents en France, copis au mot presque sur celles du Pape et son Synode : le chef de l'Etat a indiqu que ces victimes taient "nos martyrs", les "martyrs de la libert de conscience" Il a appel les pays o sont perscutes les minorits religieuses "garantir des droits toutes les religions" et mis en garde contre "un plan particulirement pervers d'puration religieuse" au Moyen-Orient. Et dajouter : "La France n'acceptera jamais que l'on puisse impunment prendre des innocents en prire pour cible d'un terrorisme dlirant"... "Si je pouvais, ici, utiliser le mot de martyr, dit-il, alors je dirais que les martyrs d'Alexandrie ou de Bagdad, ne sont pas uniquement des martyrs coptes, syriaques, ou maronites. Ils sont collectivement nos martyrs. Ils sont les martyrs de la libert de conscience. Les Franais n'acceptent pas, la France n'acceptera jamais que l'on puisse impunment prendre des innocents en prire pour cible d'un terrorisme dlirant et barbare". Le prsident na pas manqu de rappeler que la libert de religion tait garantie par le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) de 1966 - texte dont l'Irak et l'Egypte sont signataires Tous les prparatifs sont point pour lingrence, et voil la nouvelle croisade commence !

    Inutile de signaler le rle historique, gnrateur du racisme, que joue lOccident chrtien surtout depuis les deux derniers sicles, ou le rle infme du Vatican, pour ne rien dire de la France, la vraie fille ane de lglise, qui a tout de suite su accueillir une centaine de blesss irakiens et offrit 1300 postes aux immigrs, alors que les franais musulmans crient chmage ou sont loigns !
    Nest-il pas lieu de se demander, ici, o taient toutes ces voix lorsque des millions de musulmans ont t carboniss, tus de sang froid, blesss ou pousss lmigration ? Que ce soit en Afghanistan, en Irak, en Palestine, au Liban ou ailleurs le sort des musulmans de ces pays est de loin beaucoup plus digne de cris et de larmes, de vraies ractions, et non un mutisme dune connivence ingrate. O sont ces responsables face au gnocide impos aux Palestiniens alors que lentit sioniste est en train de sinstaller commodment sur une Terre usurpe, au vu et au su de ces honorables qui savent hurler et ragir pour une trentaine de chrtiens sacrifis par leurs propres mains ? !

    La situation en quelques mots : une odieuse et flagrante comdie synodale, prpare de A Z par le Vatican et ses liges, ayant pour thme mensonger disant : les chrtiens au Moyen-Orient sont les plus traqus et les plus martyriss de par la terre, en prsentant de faux arguments, pour mieux enfoncer les assises de lEglise Internationale au Moyen-Orient, pour imposer la christianisation du monde. Une christianisation arrogamment lie aux interventions militaires, pour enraciner le christianisme ou plus exactement pour le sauver. Si le christianisme scroule, ce nest pas la faute lIslam, mais toutes les manipulations et les contrefaons quil a subies surtout partir du IVe sicle, qui furent maintenues grce des sicles dobscurantisme, soutenus par des crimes, des massacres, et par des tas de mensonges accumuls. Cest la dcouverte de ces tristes ralits qui provoqua lloignement des chrtiens de leur foi.

    Des mensonges qui continuent jusqu nos jours, puisque Vatican II et son fallacieux dcret de Nostra Aetate continuent loigner lIslam de la ligne Abrahamique, et ne le reconnaissent pas comme religion monothiste Au lieu dembraser le monde avec des crimes ourdis, qui ne visent qu une nouvelle ingrence religio-coloniale, nest-il pas plus honorable et plus loyal, pour une saintet ou une prsidence si chtives, de dire la pure et simple vrit que : les deux rvlations prcdentes dvirent du monothisme, et que lIslam na t rvl que parce que les deux rvlations prcdentes ont t manipules, au lieu de le placer avec les "croyances" asiatiques (Nostra Aetate dixit) ?! Quelle Honte !

    Ce nest pas sans raison que le journal Libration du 15 mai 2007 qualifia le Pape de Menteur professionnel , quoi il faut ajouter : et un Incendiaire par excellence, mais malheureusement il nest pas le seul !

    8 janvier 2011
     

    ..
     

                
    Dr.Zeinab
  • Franais