saaid.net
::  :: ::   :: ::   :: ::   :: ::   :: ::  :: ::  ::
  • -
  • -
  • -







  • La Nouvelle Évanglisation

    par Dr.Zeinab Abdelaziz
    Professeur de civilisation Franaise

     
    Avant daborder la nouvelle vanglisation il est intressant de voir comment se trame la planification de ce complot et comment se poursuit la ralisation, en passant dun dirigeant un autre, tel un legs quon passe de pre en fils. Cest Vatican II, en 1965, que fut dcrte linhumaine et provocante dcision dvangliser le monde, ce qui veut dire : extirper toutes les autres religions et croyances, commencer par lIslam, pour imposer le christianisme vaticanais. Affaire qui semble tre une question de vie ou de mort pour lÉglise.

    A part quelques restreints synodes, depuis 1965 pour mettre ce dcret en pratique, en 1974 eut lieu un grand Synode sur lvanglisation, qui se prolongea durant un mois, ayant pour thme : lvanglisation dans le monde contemporain, au cours duquel 67 thmes thologiques et pastoraux furent dbattus. Un an plus tard, Paul VI, tel un chef dorchestre qui donne le La, publiait son exhortation apostolique Evangelii Nuntiandi , considre comme le plus grand texte pontifical du XXe sicle, car il met en pratique un des principaux dcrets de Vatican II, cristallise sa mission thologique et pastorale, ainsi que lentre de lEglise dans le 3e millnaire, pour faire face cet tat dapostasie au cur de la pratique sacramentelle, en appliquant la mthodologie de lintgration dans le second chapitre intitul : Quest-ce que vangliser ? .

    Dans le premier numro de ce second chapitre Paul VI prcise que les lments varis, essentiels et complmentaires de lvanglisation se situent, au fond, dans la ligne de ceux que le Concile Vatican II nous a transmis, surtout dans les Constitutions Lumen gentium, Gaudium et spes et dans le Dcret Ad gentes (EN, 17). Dans le dernier numro de ce mme chapitre (EN, 24), Paul VI affirme : Lvanglisation, avons-Nous dit, est une dmarche [un processus] complexe, aux lments varis : renouveau de lhumanit, tmoignage, annonce explicite, adhsion du cur, entre dans la communaut, accueil des signes, initiative dapostolat. Ces lments peuvent apparatre contrastants, voire exclusifs. Ils sont en ralit complmentaires et mutuellement enrichissants. Il faut toujours envisager chacun deux dans son intgration aux autres. La valeur du rcent Synode a t de nous avoir constamment invits composer ces lments, plutt qu les opposer entre eux, pour avoir la pleine comprhension de lactivit vanglisatrice de lÉglise .

    La complexit de laction vanglisatrice concernant le troisime millnaire avait dj t aborde de manire explicite et dtaille dans le Dcret sur lActivit missionnaire de lÉglise Ad gentes au chapitre deux intitul : Luvre missionnaire elle-mme . Car ce dcret, dune cinquantaine pages environ, dsigne essentiellement lvanglisation des nations qui ne connaissent pas encore le christianisme. Laction vanglisatrice est prcisment situe dans le cadre de la mission ad gentes. Les tapes et tous les lments essentiels de lvanglisation sont dcrits dans le contexte missionnaire de limplantation de nouvelles Églises particulires. Ainsi, dans luvre missionnaire se dploie une srie dtapes :
    * le tmoignage de la vie (n11)
    * la prsence de charit (n12)
    * vanglisation et conversion (n14)
    * formation de la communaut chrtienne (n15)
    * tablissement du clerg local.

    Ce qui revient dire que le summum de lvanglisation consiste draciner les gens de leur croyance, moyennant leur aide financire, pour aboutir la conversion totale, en faire de ces nouveaux convertis une communaut chrtienne pour tablir une glise avec un clerg local !
    Si les numros 18-20 rappellent en quelque sorte le mandat missionnaire de lÉglise. Le numro 18 situe clairement le but vis par cette action vanglisatrice : le renouvellement de lhumanit par la conversion. Cest pourquoi le numro 19 prcise jusquo va cette vanglisation. Il ne sagit pas seulement dtendre gographiquement lÉvangile de la Bonne Nouvelle mais surtout de linsrer dans toutes les sphres de lactivit humaine pour arriver la conversion totale de lindividu. Et le numro 20 dinsister sur la ncessaire vanglisation des cultures.

    Il est clair que le changement dattitude de lInstitution vaticane est catgorique : aprs avoir vcu en autodfense depuis son appropriation des rnes de la gouverne, au IVe sicle, lÉglise, depuis Vatican II, depuis ce premier Concile agressif et provocateur la fois, semble ne plus avoir peur : elle est entre en dialogue, tous azimuts avec le monde pour lui imposer lvanglisation en crant dabord une Congrgation pour lvanglisation des peuples en 1965, et au mois de juin 2010 un nouveau Conseil pontifical pour la nouvelle vanglisation, ce qui est fort rare de crer de nouveaux ministres pour consolider la prsence ecclsiale dans une socit qui la dj rejete, en renforant la symbolique missionnaire de lÉglise.

    Ce nest donc plus seulement les musulmans ou les croyances asiatiques qui sont concerns ou radiquer, mais effectivement tout le monde doit y passer : Benot XVI organise la nouvelle vanglisation et cre un nouveau dicastre dans son gouvernement, visant promouvoir une vanglisation renouvele dans les pays de vieille tradition chrtienne. Pour Benot XVI, lclipse du sens de Dieu dans les pays de tradition chrtienne est le dfi majeur de ce dbut de troisime millnaire. Do cette annonce, lors des vpres du lundi 28 juin Saint-Paul-hors-les-Murs, de la cration de ce nouveau Conseil pontifical dont la feuille de route est ainsi trace : Promouvoir une vanglisation renouvele dans les pays o a dj rsonn la premire annonce de la foi et o sont prsentes des Églises dantique fondation, mais qui vivent une scularisation progressive de la socit et une sorte dclipse du sens de Dieu, qui constitue un dfi relever par des moyens adquats pour proposer nouveau la vrit ternelle de lÉvangile du Christ. Dailleurs Paul VI avait dj mis le doigt sur la vraie tare en affirmant que la rupture entre Evangile et culture est sans doute le drame de notre poque, comme ce fut aussi celui dautres poques (n. 20).

    À lissue de ces six dernier mois de crise avec les diffrentes affaires de pdophilie qui ont dstabilis et prouv juste titre les catholiques et la hirarchie ecclsiale, les dcisions que vient de prendre Benot XVI propos du gouvernement et de l'orientation pastorale de l'Église universelle sont lourdes de sens, car il ne sagit plus seulement de draciner les musulmans de leur croyance, dliminer lIslam, en mettant en pratique le dcret de Vatican II dvangliser le monde, mais aussi de faire revenir les chrtiens qui quittrent leur foi, et pour cause, ce mme christianisme quils ont fui.

    Avec la cration dune Congrgation pour la Nouvelle vanglisation, Benot XVI donne suite aux invocations de Jean-Paul II qui, en 1980, au Bourget, demandait la France de se souvenir de son Baptme, et en novembre 1982, Compostelle, appelait lEurope retrouver ses racines chrtiennes, mettant en pratique les diffrents textes des Constitutions, des Dclarations ou des Dcrets de Vatican II concernant la christianisation du monde, car selon ces prlats, la culture occidentale actuelle menace drosion les fondements mme de la foi chrtienne et de la vie des adeptes, quoi sajoute le phnomne des distants, de lincroyance toujours plus rpandue parmi les adeptes, lloignement de la foi pour une grande majorit ainsi que laugmentation des non pratiquants et la perte des valeurs thiques. Dailleurs Paul VI, dans son encyclique, avait prcis : Ce qui est important, cest dvangliser non pas dune manire superficielle, comme un vernis, mais vraiment en profondeur et jusquaux racines mme de la culture et des cultures de lhomme . C'est--dire en extirpant les gens, en les dracinant vraiment et foncirement de leur foi pour leur ingurgiter le christianisme vaticanais.

    Cest la raison pour laquelle la nouvelle vanglisation a t dfinie dans les innombrables textes qui traitent du thme, comme devant tre : lannonce explicite de Jsus-Christ comme Bonne Nouvelle de Dieu pour lhomme, comme sauveur et Rdempteur de lhumanit, i-e de tout lhomme et de tous les hommes. Cela suppose aussi lannonce du Royaume de Dieu, le cur du message de Jsus offert lhomme comme don et comme tche. Cela suppose encore la proclamation de la Mort et de la Rsurrection du Christ comme le sceau et le signe ultime de lAlliance. Est-il lieu dajouter ici que la Rdemption de Jsus ne tient sur aucun document valable, que le Royaume de Dieu jsus na fait que lannoncer comme tant sur le point de se raliser de son vivant, et jusqu prsent, aprs deux mille ans dattente, ce Royaume se laisse encore attendre, et que la Rsurrection de Jsus nest que pure fiction car personne ne la vue (cf. les quatre versions des vangiles) ?!

    Pour mettre en pratique toute cette programmation base sur des mensonges et des contrefaons varis, les textes concernant lvanglisation prcisent que :
    * la nouvelle vanglisation doit se raliser partir de la pauvret comme base sociale ;
    * lvanglisation est la responsabilit de tout le peuple de Dieu ;
    * toute la communaut chrtienne en est responsable ;
    * faire face au dfi qui se prsente par lacculturation et linculturation ;
    * lacculturation de la foi comporte une reformulation de la Bonne Nouvelle de lvangile, i-e traduire dans le langage de chaque lieu le don offert ;
    * linculturation suppose que la foi a t accueillie par ceux qui ont reu lannonce dans leur propre culture, leur exprience de vie, leur situation existentielle. Cest lincarnation de lEvangile dans les diffrentes cultures.

    Peut-on imaginer une planification plus machiavlique, un complot plus raciste, plus meurtrier ou plus altruicide ? Car draciner intentionnellement un tre de sa foi, de sa pense, de sa culture, de sa formation et de ses racines traditionnelles, quivaut un acte de dcs quon lui impose, et non seulement un simple lavage de cerveau !

    Au lieu denvisager et de scruter ses problmes thologiques, ecclsiastiques, ou lrosion des fondements mme de la foi chrtienne, le phnomne des distants, la fuite surnomme lhmorragie silencieuse des adeptes et des prtres, lincroyance toujours plus rpandue parmi les adeptes, lloignement de la foi et laugmentation des non pratiquants, la perte des valeurs thiques, pour ne rien dire des gros problmes qui gangrnent le corps de cette vieille Institution, ne citer quabus sexuels et malversations Au lieu de remdier cette ahurissante cascade dvastatrice, le Vatican, voyant le tapis se retirer den dessous de ses pieds, ragit avec la mme mentalit dun imprialiste colonisateur pour maintenir son statut, quitte radiquer des peuples comme il la dj fait le long de sa triste histoire travers les sicles ! Car ce qui advint en fait, fut toujours un conflit et un rapport de destruction de laltrit, la catchse tant incorpore au projet colonial, aux troupes coloniales. Mme de nos jours, lentre en scne des vanglisateurs en Iraq nest pas encore oublie Lvanglisation ne se mne jamais dans le cadre dun dialogue interculturel, tel quon le prtend, mais dsigne en fait lintroduction dun modle prconstitu du christianisme, dune culture chrtienne, introduite au nom de Dieu sur toute la terre. Alors quen vrit Dieu na rien voir avec ces balivernes quIl Dnona nettement dans le Qurn.

    Il est tonnant de voir quau lieu de raliser combien le monde a chang, surtout depuis lre de limprimerie et son expansion, jusquaux toutes rcentes dcouvertes du vingtime sicle, ne citer que le codex Sinaiticus, qui rvle plus de 14000 contradictions avec les textes des vangiles actuels, et les travaux de recherche qui prouvent incontestablement que tout cet difice vaticanais est construit sur une base toute forme de contrefaons, de manipulations, de forgeries, de textes invents, de mensonges superposs, et quil ny a surtout rien comme rfrences sur la vie de Jsus et la formation du christianisme que seuls les textes que lÉglise a voulu imposer ! Au lieu de voir les vraies raisons qui causent sa perte, ou au lieu de sexcuser ses adeptes et au monde pour ce tas incontournable de faussets et dabus, le Vatican se lance, tel un condamn, affol par sa propre perte, lvanglisation du monde sous lemblme de la Nouvelle Évanglisation.

    Le pape ne se rend-il pas compte quen imposant la participation de tous les chrtiens du monde lvanglisation, quil impose en mme temps la tratrise aux minorits chrtiennes et aux glises locales, dans les pays majorit musulmane ? En crant des traitres par rapport leurs compatriotes, et des traitres face aux dirigeants de ces pays, puisque leur allgeance se trouve devant tre au Vatican et non au pays o ils vivent, ne mne-t-il pas ses adeptes une vraie catastrophe, de vraies guerres de religions ?!
    Nest-il pas temps que cette Institution imprialiste et colonisatrice la foi, se dbarrasse de son obsession tenace dvangliser le monde, qui mne la Terre foncirement la drive, et laisser les peuples vivre en paix ?!

    Zeinab Abdelaziz
    Aot 2010

     

                
    Dr.Zeinab
  • Franais