saaid.net
::  :: ::   :: ::   :: ::   :: ::   :: ::  :: ::  ::
  • -
  • -
  • -







  • Urbi et Orbi
    (À la ville et au monde)

    par Dr.Zeinab Abdelaziz
    Professeur de civilisation Franaise

     
     Le 4 avril 2010 Benot XVI a adress aux fidles le message traditionnel qui clt les festivits de Pques. Un message qui fait un large tour d'horizon des conflits et des catastrophes actuels, mais qui rvle deux attitudes bien distinctes : l'une doucereuse l'gard des juifs, l'autre, assez esquive, l'gard des musulmans qu'il continue qualifier et pointer de terrorisme mme sans les mentionner en disant tout simplement : "Aux pays affects par le terrorisme et par les discriminations sociales ou religieuses"

    Un message qui commence par les Louanges des hbreux aprs "le passage de la Mer rouge, quand ils eurent travers la mer pied sec et qu'ils virent les gyptiens engloutis par les eaux. Myriam, la sur de Mose et d'Aaron, et les autres femmes entonnrent en dansant des chants d'exultation : Chantons le Seigneur, car il a fait clater sa gloire, il a jet l'eau cheval et cavalier"!

    Commencer son message avec par un choix slectionn, inconsidr et fort rvlateur, avec une telle exultation des "Hbreux" actuels, des sionistes ou des "frres ans" comme il se plat les appeler dans ses discours, tandis qu'ils tiennent sous un embargo gnocidaire et prmdit plus d'un million et demi de Palestiniens Gaza, aprs leur avoir fait subir la criminelle guerre du Plomb durcie, rvle une attitude non seulement de connivence, mais d'un accord et d'une concertation rvoltante, pour ne pas dire aussi criminelle par son mutisme.

    Et le "Saint-Pre" d'ajouter : "partout dans le monde, les chrtiens rptent ce cantique en cours de la Vigile pascale, une prire dite pour la circonstance en explique la signification, une prire que nous faisons avec joie", prcise-t-il : "Maintenant encore, Seigneur, nous voyons resplendir tes merveilles d'autrefois : alors que jadis tu manifestais ta puissance en dlivrant un seul peuple de la poursuite des Egyptiens, tu assures dsormais le salut de toutes les nations en les faisant renatre travers les eaux du baptme ; fais que les hommes du monde entier deviennent des fils d'Abraham et accdent la dignit du peuple lu" !

    En fait, peu de mots peuvent dcrire la misre d'une telle courbette face des criminels de guerre, des criminels contre l'humanit, et de souhaiter que les hommes du monde puissent accder leur dignit ! Des meurtriers qui ne manquent mme pas de porter atteinte ceux d'entre la communaut internationale ou des leadership qui les soutiennent, commencer par le Vatican ! Est-il lieu de rappeler sa "Saintet" que Pques tait peu joyeuse pour les chrtiens de Bethlem auxquels le gouvernement Isralien interdit de pratiquer leur religion et de se rendre Jrusalem, ville confisque, annexe par ces voleurs Israliens ? Est-il lieu de lui rappeler que cette entit sioniste dfend n'importe quel degr de la hirarchie ecclsiastique ou vaticane de s'approcher du prtendu mur de lamentation sans enlever la croix qui pend sur sa poitrine ?! Bien plus, est-il lieu de lui rappeler la question relative aux impts et aux proprits de l'Eglise des Lieux Saints, qui tranent depuis l'accord sign entre le Vatican et l'entit sioniste, n'ont abouti rien de 1993 jusqu' nos jours, malgr les concessions honteuses de la part du Vatican, qui, drle de raction, ne ragit point devant le manque de respect des accords, de la part des sionistes ?! Enfin, un mot que je souffle l'oreille du "Saint-Pre" : Nous sommes tous des enfants d'Abraham, mais nous refusons, en tant que musulmans, d'accder la criminalit du peuple lu ni de partager les contrefaons de ceux que vous nommez le second peuple lu !

    Faisant l'impasse ou le mutisme complet sur les scandales de pdophilie qui claboussent l'Eglise de long en large dans tous les pays, le pape mne sa guerre d'vanglisation du monde comme si de rien n'tait, pour annoncer : "Aujourd'hui, l'humanit a besoin d'un exode, d'une conversion spirituelle et morale. Elle a besoin de l'Evangile pour sortir d'une crise qui est profonde, qui rclame des changements profonds, commencer par celui de la conscience".

    Ne serait-il pas plus logique que l'Eglise commence par donner le bon exemple aux adeptes, de relire consciencieusement l'Evangile pour voir que c'est l'Institution ecclsiale ou vaticane qui imposa le clibat, que tous les aptres taient maris, au lieu de sommer les mdias en les ramenant l'ordre, pour touffer cette infamie ? Toute la semaine l'Osservatore Romano et Radio Vatican ont publi des messages de soutient face la cascade d'accusations touchant le pape et les catholiques, un des quotidiens franais va jusqu' parler de "machination" monte contre le pape, les cardinaux serrent les rangs autour de lui, et aucune allusion directe pendant le triduum pascal, sauf un appel tant de fois rpt une "conversion en profondeur" !

    Et le pape de poursuivre en disant : "Au Seigneur Jsus je demande qu'au Moyen Orient, et en particulier en terre sanctifie par sa mort et sa rsurrection, les peuples accomplissent un "exode" vrai et dfinitif qui les fasse passer de la guerre et de la violence la paix et la concorde". Peut-on aussi navement mettre pied d'galit la victime et le bourreau ? Peut-on aussi impunment fermer les yeux sur une vrit vcue, la Palestine usurpe, vide de son peuple par les moyens les plus ignobles et les plus criminels, au vu et au su de tout le monde, et de laquelle il ne reste plus que 15 % de sa superficie aux mains ligotes de ses propritaires, et parler de paix et de concorde ?! A ce point le mlange et l'absurde mnent le jeu du politique et du religieux ?

    Le rle du Vatican, dans la formation de l'Etat-Usupateur de l'entit sioniste n'est point oubli en donnant d'abord le feu vert par la rhabilitation des juifs du meurtre dicide Vatican II, puis par la reconnaissance de cet Etat. C'est plus qu'un crime et une honte que rien n'effacera, surtout de voir l'Eglise ngliger plus d'une centaine de phrases claires et nettes dans les Evangiles accusant les juifs, et agir en contre-vrit ! Comment les responsables peuvent-ils se plaindre de l'loignement des adeptes ou du manque de crdibilit de l'Eglise qui ne cessent de s'accentuer ?

    Triste message slectif, qui rvle quel point l'Occident chrtien, men par le fanatisme des mensonges accumuls, se couvre les yeux, se bouche les oreilles, et s'touffe la voix pour riger d'autres mensonges afin d'liminer l'Islam et les musulmans dont la prsence gne... Une prsence qui gne par son rappel en silence de toutes les falsifications ecclsiastiques qui eurent lieu travers le temps et l'espace.

    5 avril 2010


     

                
    Dr.Zeinab
  • Franais