saaid.net
::  :: ::   :: ::   :: ::   :: ::   :: ::  :: ::  ::
  • -
  • -
  • -







  • De quoi discutent-ils ?!..

    par Dr.Zeinab Abdelaziz
    Professeur de civilisation Franaise

     

    De quoi discutent-ils et de quoi parlent-ils alors que la Palestine a t usurpe jusque la lie ?! Quiconque regarde le plan de la Palestine, ce quelle tait en 1948 et ce quoi elle fut rduite en 2005 (et que dire en 2009), cause dune colonisation ralise avec la complicit des dirigeants du monde occidental et du monde arabe, saisira dun coup lradication qui se mne... Si lon ajoute le trac du mur de la honte, implant en serpentant, de sorte rduire les villages palestiniens en de vrais camps de concentration inviables, dun ct, et de lautre lembargo meurtrier impos par les colons sionistes la bande de Gaza, un embargo qui dure depuis plus de deux ans, saisira demble la vraie ralit de laquelle ils discutent, et saisira quel point la proposition de deux Etats quils miroitent actuellement, nest quune de ces fraudes quon lance de temps autre, pour distraire lopinion publique, alors que lentire et complte occupation se mne avec insistance, au vu et au su de toute la socit internationale et surtout avec son mutisme approbateur !

    Il nest pas lieu ici dexhiber tous les menus dtails de cette catastrophe humaine en toutes lettres majuscules, mais il suffit de signaler quelques uns des principaux domaines de ce drame unique au monde, puissent-ils aider quelques honntes consciences restituer cette terre usurpe ses vrais propritaires :

    Le domaine politique :

    Le dcret N 181 promulgu par lONU le 27 novembre 1947, concernant le partage de la Palestine, na remport que 33 voix des 57 pays membres. Cest un dcret qui na pas jouit de la majorit absolue : rien quun peu plus que la moiti, et na point t confirm par le Conseil de Scurit. Ce qui veut dire que cest un dcret nul et non avenu. Puis, ce partage na jamais eu lieu. A noter, dautre part, que le dcret concernant la cration de lEtat dIsral ne parle pas du nombre des victimes de lholocauste, mais mentionne : que lholocauste a limin des millions de juifs de lEurope Ce qui veut dire que jusqu cette date, le chiffre de six millions avec lequel ils font chanter le monde, ntait pas encore fix, mais fut impos et stabilis comme croyance par les tribunaux de Nuremberg (1945-1946). Ce qui rvle ltendue du jeu qui se mne dans chaque tape concernant cette entit sioniste. A noter aussi que lAssembl gnrale adopta, le 29 novembre 1947 un dcret visant la cration dun Etat juif indpendant dans le pays dIsral , sans mention aucune dun Etat arabe ou que cette terre colonise, usurpe, est la terre de la Palestine, ni aucune mention concernant le sort de Jrusalem, ni des lieux saints Suit une phrase signalant : la reconnaissance par les Nations Unies du droit du peuple juif tablir son tat indpendant ne saurait tre rvoque ! Donc, ds le dbut il sagit dun Etat raciste, sans prcdant au monde, et ce qui plus est : qui na aucun droit sur cette terre usurpe.

    Le 12 mai 1949, cette entit sioniste, soutenue par des pressions des Etats-Unis, se prsenta avec une demande dadmission comme pays membre lONU. Ce qui fut couronn par la promulgation du dcret 273 acceptant son admission trois conditions : Ne pas toucher au statut de Jrusalem ; Permettre aux Arabes palestiniens de revenir chez eux ; Respecter les frontires fixes par la dcision de partition. A noter que cette admission aussi nest point lgale puisquelle est base sur des illgalits ! De mme, cet Etat illgitime occupe des terres de deux pays autonomes, na pas de Constitution jusqu prsent, et na pas de frontires dlimits. Ce qui rvle une avide ambition concernant le proche avenir

    Le domaine vaticanais :

    Depuis 1948, anne de la Grande Catastrophe, jusqu Vatican II (1965), qui bouleversa de fond en comble la situation entre la chrtiennet et le judasme, en rhabilitant les juifs du meurtre dicide, malgr la centaine de versets qui le prouvent dans le Nouveau Testament, le Vatican navait pas pris position par rapport la cration de lEtat dIsral , bien plus, un certain nombre de pays refusaient de le reconnatre vu son illgitimit. Cest pourquoi la reconnaissance de cet Etat par le Vatican marque un tournant dcisif.

    Cet accord, sign le 30 dcembre 1993, est fort rvlateur sur les rapports entre les deux pays, puisque lintroduction parle de la nature unique des relations entre lEglise catholique et le peuple juif , du processus historique de rconciliation , et de la comprhension et de lamiti mutuelles grandissantes entre les catholiques et les juifs !. Cest ce qui explique le soutient absolu, avec toutes ses surprises et ses duperies, entre lOccident chrtien raciste et lentit sioniste colonisant la terre de Palestine. A noter, lattitude de Saint-Sige dans cet accord, na point cit lexpression de mondialisation de Jrusalem , et surtout le second paragraphe de larticle 11 qui mentionne : que le Saint-Sige accorde son engagement solennel demeurer lcart de tous les conflits uniquement temporels, ce principe sappliquant en particuliers aux conflits territoriaux et aux frontires disputs .
    Ce qui explique lattitude et les dclarations flasques ou indtermines quadoptent le Vatican et le Saint-Sige dans toutes les situations ou les guerres dradication menes par les sionistes contre les Palestiniens.

    Une des grandes falsifications religieuses, commises par le Vatican et le Saint-Sige, revient ce que tous deux savent parfaitement que le retour des juifs, daprs leurs textes, mme tant de fois remanis, est conditionn dabords par le retour du Christ. Ce qui veut dire quils nont aucune justification, mme religieuse, qui leur permette la cration dun Etat pour les juifs ! Dautres part, cette terre, dans ces mmes textes, a t donne par Abraham sa progniture sans la moindre distinction. Et sa progniture, dans ces mmes textes commence par son fils an, Ismal, Grand-pre des Arabes, avec lequel fut accomplie lAlliance (la circoncision), quatorze ans avant la naissance dIsaac. Le droit du fils an y est clairement signal aussi.

    Lattitude de Benot 16 :

    Ds son lection comme pape, Benot 16 na point cess de rpter quil sen tient fermement aux dcrets de Vatican II, qui rhabilita les juifs du meurtre dicide ; qui dcrta lvanglisation du monde ; qui imposa la participation de tous les chrtiens cette vanglisation. Il na point cess de dclarer quil sen tient au document Nostra Aetate, qui falsifia les textes pour liminer Ismal de la progniture dAbraham. De mme, il na point cess de porter atteinte lIslam et aux musulmans, par lintermdiaire dune poign de liges musulmans. Ce qui lui permit dobtenir la fameuse lettre des 138 Chefs, approuvant limposture prfabrique disant que nous adorons le mme Dieu !

    Si lon observe son dernier voyage en terre sainte, on notera quen chaque terre musulmane il implanta une ou plusieurs glises, surtout une Universit catholique Madaba, o tudieront les musulmans et les chrtiens , malgr le fait que ces chrtiens reprsentent un peu moins que 2% dune population musulmane majorit crasante ! De mme, il a vit de prononcer le mot occupation sioniste ou den parler. Bien plus, il insista sur la scurit pour Isral tout en conseillant aux palestiniens de dlaisser le terrorisme pour vivre en paix ! Inutile dajouter que le mot terrorisme est ce que loccident chrtien a russi frauduleusement imposer aux musulmans, depuis la fameuse comdie Home Made du 9/11, qui leur a permis de semmitoufler dune lgitimit internationale pour radiquer Islam et musulmans A noter aussi que le pape, le long de ses discours, ne cesse de prciser quil entend le Dieu qui parl lhumanit dans la Bible , qui est la seule vraie dit. Inutile aussi dajouter quil commena son voyage en Isral en signalant le lien immuable entre lEglise et le peuple juif , et cest la mme phrase qui termine son discours laroport avant son retour !

    Est-il lieu dajouter le discours prononc Yad Vashem, que les sionistes trouvrent fade et peu chaleureux, ce qui lobligea compenser cette gaffe par des expressions forces, avant son dpart ?! Il nest peut-tre pas superflu dajouter que plier lchine, sous les pressions sionistes, nest point en lhonneur quelquun de son calibre

    Cest pourquoi je ne peux que me demander de quel Etat pour les Palestiniens parlent-ils, et de quel partie de cette terre usurpe, grce dinterminables fraudes ! De quel Etat parle sa saintet alors quil a refus de visiter la bande de Gaza, dont le peuple continue souffrir de la faim et des moindres soins cause de lembargo meurtrier, impos par des sionistes dune arrogance proverbiale ! Si le pape tait vraiment sincre sans son prtendu soutient aux palestiniens, il naurait pas quitt la scne, exprimant son mcontentement, daprs ce que dit le Monde du 15 mai, lorsque le Cheikh Taysir Al-Tamimi lui demanda dintervenir pour arrter lagression isralienne contre le peuple palestinien, et quelques instants plus tard, le porte parole du Vatican naurait pas exprim son mcontentement !!

    Le problme palestinien a atteint un point crucial, entre la vie et la mort Cette catastrophe humaine prmdite ne peut tre rsolue en faisant faire des prires dans toutes les glises du monde, du 4 au 10 juin 2009, pour la paix en Isral Palestine , tel que votre saintet la prpar, mais en imposant des dcisions prcises, rpressives, avec laide de lONU et du Conseil de Scurit que vous tes all prier dintervenir pour imposer la libert de conscience et la christianisation du monde, - qui se passe actuellement en Afghanistan et en Iraq. Le moindre de ces dcisions devrait porter sur larrt immdiat de toute reconnaissance de lEtat dIsral ; larrt immdiat de tout commerce, quelque soit le domaine, jusqu ce quil se plie la vraie volont des peuples tenus par des laisses !

    Cest pourquoi il est ncessaire que tous les dirigeants arabes cessent les concessions gratuites quils font chaque rencontre ; rectifient le plan arabe en tenant ferme aux principes de bases : Jrusalem intgrale capitale de la Palestine, le droit de retour tous les refugis palestiniens, faire payer des compensations pour la dvastation de leur terre, la destruction de centaines de villages, lexploitation de toutes les ressources naturelles pendant plus de soixante ans. Et surtout prendre en considration que les prtendues frontires de 1967 que lon fait miroiter actuellement, signifient la perte de 80 % de la terre de Palestine.

    Quant sa saintet le pape Benot 16, qui ne daigna point visiter la bande de Gaza, quelque soit le prtexte, je ne peux que lui offrir cette photo qui rsume le drame palestinien, les enfants de Gaza et tout le peuple qui endura des bombardements sans arrt, au phosphore blanc et avec toutes sortes darmements, prohibs sur le plan internationale :

    Une enfant calcine ensuite, dchire belles dents par des chiens entrans car vos amis sionistes empchaient les enterrements !!
     


     

    http://www.alterinfo.net/video-d-une-victime-du-phosphore-blanc-a-gaza,-refusee-par-youtube_a28672.html

     

                
    Dr.Zeinab
  • Franais