saaid.net
::  :: ::   :: ::   :: ::   :: ::   :: ::  :: ::  ::
  • -
  • -
  • -







  • FIASCO, COUARDISE
    ET LARMES DE CROCODILE

    par Dr.Zeinab Abdelaziz
    Professeur de civilisation Franaise



    Oui : Fiasco, Couardise et Larmes de crocodile, tel est le triste bilan du voyage surmdiatis, qui sest sold par une dfaite inavoue, due une lchet sous cape, qui met nu les intentions dun pape qui na en tte quune seule obsession : radiquer lIslam ! Cest en plein gnocide de ces pauvres Rohingyas quil conclut laccord dinaugurer une ambassade Vaticane avec Aung San Suu Kyi en Birmanie. Cette visite indite, sannonait dlicate, dit-on partout, dans un pays bouddhiste doublement accus d'puration ethnique contre la minorit musulmane des Rohingyas : le Human Watch et les Nations-Unis. Limpossible retour des Rohingyas expulss, ou qui ont fui la violence de la Birmanie pour le Bengladesh est dfinitif, hlas, mais presque personne nen parle. On laisse faire, on laisse passer comme pour la Palestine.
    Depuis la naissance de lEtat islamique, diaboliquement prpar, bni, guid et orient par les Etats-Unis et lUnion Europenne, dans cette ignoble chasse lIslam impose par Vatican II, les Rohingyas se sont vus indexs comme minorit ethnique indsirable, parce que musulmane, et subirent ce criminel gnocide tout comme les Palestiniens.
    Ce nest point pour lamour de Dieu que l'administration amricaine pris la dfense des Rohingyas en pointant le gnocide : elle craint que le fait de rprimander les dirigeants birmans, sur leur violence contre les Rohingyas, ait une incidence sur la stabilit du pays et son nouveau gouvernement, constitu depuis peu, dirig par la belle Aung San Suu Kyi. Car de lourdes sanctions pourraient ralentir et inverser la transition dlicate du pays vers la tant de fois fameuse dmocratie amricaine, et risqueraient de pousser la Birmanie se rapprocher de la Chine
    Larme birmane et la Chine ont dcid la construction dun port en eaux profondes et une autoroute allant vers Kunming en Chine, accompagns dun gazoduc et dun oloduc. Les États-Unis voient cela dun trs mauvais il et souhaitent retarder au maximum ces travaux qui permettraient aux cargos Chinois de ne plus emprunter le trs dangereux dtroit de Malacca. Lamiti entre la Chine et la junte ne plat pas du tout aux meneurs du jeu !
    La minorit chrtienne :
    Charles Bo, archevque de Rangoun, premier cardinal du pays depuis 2015, a t reu samedi 25 septembre au Vatican, avant le voyage du pape, et lui a fait ses recommandations : viter le mot Rohingya, en parlant des musulmans de l'État Rakhine ; ajouter son programme une discrte rencontre avec le chef de l'arme birmane, Min Aung Hlaing, accus par les organisations de dfense des droits de lHomme dtre le principal responsable de la campagne de rpression, et un des hommes les plus puissants du pays, qui soppose inconditionnellement au retour des Rohingyas, la plus grande population apatride au monde.
    Si de nombreux mdias se sont scandaliss que le pontife romain ait soigneusement vit de prononcer le mot Rohingyas , ou sil a donn sa langue au chat sur cette question , comme le dit justement un des comptes rendus, pour ne pas mettre dos ses fidles chrtiens avec la communaut bouddhiste majoritaire, car sil venait voquer le sujet dune faon distincte, cela attiserait les tensions. Ce que redoutent la minorit catholique ! Mais cela nempche que les raisons de cette fourberie soient claires et nettes : Les quelques 700.000 catholiques de Birmanie cette poigne qui reprsente presque 1% des 51 millions dhabitants du pays -, qui ont longtemps t discrimins par la junte birmane, esprent beaucoup de cette visite, esprent le feu vert pour commencer leur mission dvanglisation...
    Les catholiques de Birmanie sloignrent de longue date de la scne politique. Ils sont trs minoritaires et parfois considrs comme des citoyens de seconde classe. Beaucoup dentre eux nont pas la carte didentit de couleur rose, qui permet aux citoyens de Birmanie de bnficier de tous les droits associs la nationalit, certains ne peuvent mme pas suivre dtudes luniversit, bien plus, la communaut catholique na pas obtenu les autorisations ncessaires pour clbrer leucharistie, pour la seule raison : ceux qui ne sont pas bouddhistes sont considrs comme des trangers.
    Le pape et ses ouailles :
    Saluant le zle missionnaire propre la communaut catholique bangladaise, comme dans tous les pays o ils sont minoritaires, le pape a rappel limportance de la collgialit pour tous les prtres de terrain. Énumrant les priorits pastorales de lÉglise bangladaise, il a commenc par voquer la ncessit dinstaurer une proximit plus grande envers les fidles lacs. Ce qui signifie, en langage vaticanais, approfondir la mission, lvanglisation et le dialogue interreligieux, car En juin, le Vatican nous a envoy une lettre pour nous rappeler que trop de prtres avaient quitt le ministre ces deux dernires annes , avoue le cardinal Charles Bo, archevque de Rangoun, qui essaie dinciter la communaut catholique sengager, comme lui, dans des actions caritatives ou politiques. Le pape a donc besoin de nouveaux lus pour sa mission trs vaticane. Nous aimerions maintenant que nos fidles deviennent des aptres et des vanglisateurs pour btir la paix , prcise le cardinal Charles Bo. Ce qui clair un peu trop les dessous de cette visite papale, chef dune glise qui se vide malgr les efforts clownesques quil fait
    Un voyage qui semble avoir une dimension trs politique, car se tenant dans deux pays au cur de la crise des Rohingyas, mais Franois, ce fourbe, tel quil sest dcrit lui-mme, a su viter les piges pour parler chacun et demander que chaque minorit soit respecte, invitant toutes les religions, bouddhiste en Birmanie ou musulmane au Bangladesh uvrer, aux cts de lÉglise catholique, pour consolider la paix ! Et qui dit Paix vaticane saisit le reste...
    À lissue de la rencontre interreligieuse et cumnique larchevch de Dacca le vendredi 1er dcembre 2017, le Pape a rencontr quelques rfugis Rohingyas qui se dplacrent jusqu chez lui pour lui viter de voir lindicible souffrance de cette minorit traque :  Si sa visite est propos de nous, il aurait d venir ici pour nous rencontrer et nous parler. Il devrait voir comment nous vivons, comment nous avons peine survcu la Birmanie , estime Hami Tusang, attendant dans la file la distribution de la nourriture dans le camp de Balukhali Un commentaire qui dit beaucoup !
    Triste ou plutt pitre raction mal place, pour la premire fois de son voyage, face ces seize rfugis et leur misre, le pape a formul une phrase abstraite, insignifiante, rien que pour montrer au monde quil a eu le courage de prononcer leur nom : La prsence de Dieu, aujourdhui, sappelle aussi Rohingyas . Est-ce que cela a-t-il un sens quelconque autre que fadaise ?!
    Lautre aspect du voyage :
    Comme pour tous les voyages du pape, surtout dans les pays o ses adeptes sont une minorit, ce voyage aussi a ses dessous : La Birmanie est un pays qui possde une richesse colossale en ptrole, gaz, bois, eau, mines de jade et de diamant. Il sagira ainsi trs diplomatiquement de faire un maximum pour que la loi birmane sur la sainte lacit soit respecte et que les richesses soient redistribues parmi les Big Boss de la London City, o le Vatican a sa place prpondrante.
    Quatre jours aprs son voyage en Birmanie et au Bangladesh, le pape est revenu sur les temps fort de sa visite, confiant sa joie davoir pu y rencontrer une communaut catholique aussi vivante et fervente , levain du Royaume de Dieu malgr son petit nombre. Puis, il ajouta tre Trs touch par sa rencontre avec seize reprsentants de lethnie Rohingya , il a rappel la demande de pardon quil leur a faite pour nos manques et nos silences ! Quel Honte.
    Un mot pour le Trs Saint Pre : Comparez votre attitude lgard du gnocide des Rohingyas et celle lgard des sionistes, pour lamour desquels vous et votre Institution avez bafou le Christianisme en les rhabilitant du meurtre dicide, en soutenant loccupation et laccaparement de la Palestine, surtout que le fameux Don de la terre tait conditionn par lobissance.
     

    Zeinab Abdelaziz
    7 dcembre 2017

     

    ..
     

                
    Dr.Zeinab
  • Franais